Grève SNCF : les candidats au Bac racontent leur galère

le
0
Grève SNCF : les candidats au Bac racontent leur galère
Grève SNCF : les candidats au Bac racontent leur galère

Le pas pressé, David et Daniel arrivent au lycée Maximilien Sorre de Cachan (Val-de-Marne). «On a mis 20 minutes pour venir. On a pris le bus et le RER B. On va être à l'heure!», lancent ces deux élèves de Terminale S. «Faire grève le premier jour du bac, c'est irrespectueux ! On est déjà assez stressé comme ça !», ajoute David.

Ce lundi matin, 686 907 candidats planchent sur la première épreuve du bac : la philosophie. Scolarisé en Terminale ES, Sinse a plus de chance que ses copains. Casque sur les oreilles, le jeune homme de 18 ans marche tranquillement: «C'est mon lycée habituel. J'habite à cinq minutes. Mais c'est vraiment galère pour mes amis qui sont obligés de prendre les transports. Ils ont dû partir plus tôt. Je sais que certains ont fait du covoiturage».

«Je trouve que ce n'est pas correct de continuer la grève aujourd'hui», estime de son côté Sarah, élève en Terminale ES, qui vit à quelques pâtées de maison. Plus détendu, Demba franchit la grille à 7h58. "Je n'aime pas arriver en avance", sourit cet élève de Terminale S. Premier retardataire, Medhi a passé 50 minutes dans les transports. «Je suis inscrit en candidat libre. Ils m'ont choisi un centre à 50 minutes de chez moi. Heureusement, il n'y avait pas de problème sur les lignes de bus", remarque le jeune homme.

Stressés, deux autres élèves franchissent les grilles de l'établissement avec quelques minutes de retard : «Je n'ai pas le temps de parler! Je passe mon bac. Je suis en retard !», lâche une lycéenne. Consciencieux, aucun candidat n'est arrivé après 8h10. Le ministère de l'Education nationale les avait pourtant exceptionnellement autorisés à arriver jusqu'à 9 heures à cause des grèves et à ressortir à 13 heures au lieu de midi. «C'est le bac, on ne va pas faire exprès d'être en retard, lance un élève en s'engouffrant dans l'établissement. Il faut être sérieux tout de même !»

VIDEO. Grève SNCF ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant