Grève SNCF : le pire est-il à venir ?

le , mis à jour à 08:32
20
Grève SNCF : le pire est-il à venir ?
Grève SNCF : le pire est-il à venir ?

La pression monte à la SNCF. Depuis hier soir, pour la troisième fois en deux mois, les cheminots sont appelés à cesser le travail pendant un peu plus de vingt-quatre heures. Un mouvement national qui devrait entraîner beaucoup plus de perturbations que lors de la dernière grève unitaire. Le 9 mars, à l’appel de la CGT, l’Unsa, SUD-Rail et la CFDT, 35,5 % des cheminots avaient cessé le travail, dont plus de 60 % de conducteurs de trains et de contrôleurs. Une nouvelle grève en forme d’amuse-bouche. Car si une manifestation des agents SNCF est d’ores et déjà programmée pour le 10 mai, le plat de résistance, lui, est attendu pour la mi-mai, avec le lancement d’une grève reconductible autour du 18, trois semaines avant le début de l’Euro de football (lire l’encadré ci-contre).

« Les cheminots veulent en découdre, reconnaît Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT-Cheminots. Ils en ont ras le bol des mouvements de vingt-quatre heures et veulent que ça avance. » Les sujets de mécontentement sont légion : salaires, emploi, conditions de travail, mais surtout la future convention collective ferroviaire. En préparation au sein de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP, la fédération patronale du secteur), elle doit définir les nouvelles règles sociales qui s’appliqueront à tous les salariés du transport ferroviaire. dont plus de 90 % travaillent à la SNCF. Reste à savoir à quoi ressemblera cette nouvelle convention. Plus proche des règles en vigueur dans la compagnie nationale, jugée plus avantageuse que celle dans le privé ? Ou l’inverse ? « Pour l’instant, le compte n’y est pas, répète Marc Baucher, secrétaire général de l’Unsa. L’UTP fait sa convention collective au détriment des cheminots de la SNCF. »

QUESTION DU JOUR. Tafta : faut-il assouplir les normes alimentaires pour favoriser les échanges commerciaux ?

Un point de convergence de tous les mécontentements ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 9 mois

    http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/10/les-retraites-de-la-sncf-et-de-la-ratp-couteront-4-milliards-aux-contribuables-en-2016/ l'Etat dépensera 4 milliards en 2016 pour équilibrer les régimes de retraites de la SNCF et de la RATP. http://www.contribuables.org/2015/10/la-sncf-coute-plus-de-1000-euros-par-an-aux-contribuables-assujettis-a-limpot-sur-le-revenu/

  • M3366730 il y a 9 mois

    http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/10/les-retraites-de-la-sncf-et-de-la-ratp-couteront-4-milliards-aux-contribuables-en-2016/ l'Etat dépensera 4 milliards en 2016 pour équilibrer les régimes de retraites de la SNCF et de la RATP. http://www.contribuables.org/2015/10/la-sncf-coute-plus-de-1000-euros-par-an-aux-contribuables-assujettis-a-limpot-sur-le-revenu/

  • 445566ZM il y a 9 mois

    La providence tarde à nous envoyer une personnalité capable à réduire le rôle néfaste des syndicats. Pourtant les français voient que la déchéance continue.

  • M940878 il y a 9 mois

    on retrouve toujours les même syndicats parasites fossoyeurs d'entreprises

  • schrett il y a 9 mois

    @M2889755 , les roulants en retraite plus tôt ? Que dire des navigants qui continuent à voler bien après 52a, avec un métier bien plus complexe

  • M8252219 il y a 9 mois

    "Les sujets de mécontentement sont légion : salaires, emploi, conditions de travail", ILS SE MOQUENT DES FRANÇAIS QUI TRAVAILLENT. Ils ruine la SNCF prennent en otages les citoyen, ils sont les premiers en retraite , ils n'ont aucun risque de chômage , ils travaillent 32 heures par semaine (et à quelle vitesse) transport gratuit sur toute les lignes sncf pour eux et toute la famille.Les avantages des salariés SNCF : jusqu'à 17 à 32 jours de congés supplémentaires .

  • rdulong1 il y a 9 mois

    La CGT doit être interdit en France.

  • pvza il y a 9 mois

    Vivement la privatisation et hop adieu la sncf !!!!! avec son tas de bras cassés !!!!

  • M2889755 il y a 9 mois

    que les roulants partent en retraite plus tôt, je veux bien, mais que les autres partent à 57 ans, cela n'a aucune justification. Et que tous et leurs familles puissent circuler gratuitement en première classe, cela n'a pareillement aucune justification et prive la compagnie de recettes importantes, sans compter le fait que sur certains trains on ne trouve plus de places parce que ces messieurs les trustent !

  • schrett il y a 9 mois

    La SNCF va nous faire détester le train ! Il est temps d'accelérer la mise en concurrence