Grève SNCF: comment échanger ou se faire rembourser son billet de train?

le
0

Les usagers subissent ce lundi le sixième jour consécutif de grève des trains, mais la treizième depuis début mars. Pour ceux qui ne peuvent pas modifier leur itinéraire, la SNCF a assoupli les conditions d'échange et de remboursement des billets.

Sixème journée de galère consécutive pour les usagers du train. Alors que deux des quatre organisations syndicales représentatives de la SNCF, CGT et Sud Rail, ont déposé un préavis de grève reconductible à partir du 1er juin, le mouvement a été reconduit pour ce lundi 6 juin. Il s'agit donc du sixième jour de grève consécutif, mais du treizième depuis début mars. Le trafic devait rester très perturbé, notamment sur les Intercités (un sur trois prévu) et les Transiliens (un sur deux), ces derniers étant touchés aussi par les crues. Côté TGV et TER, six trains sur dix devaient circuler en moyenne, d'après les dernières prévisions de la SNCF.

Comme tous les jours depuis le début de la grève illimitée, dans un communiqué, la SNCF conseille aux voyageurs de «s'informer spécifiquement sur son trajet. La liste des trains qui circulent sera affichée dans chaque gare.» Pour les malchanceux qui verront leur train supprimé, le groupe ferroviaire a par ailleurs assoupli les conditions d'échange et de remboursement des billets.

» Lire aussi: Grèves et manifestations: ce qui vous attend jour après jour

«Tout billet de grandes lignes pour un train annulé sera valable pendant la période à bord de tout train circulant ce jour-là sur la relation considérée», précise la SNCF. Les voyageurs peuvent donc décider de prendre un autre train circulant ce jour là (et le lendemain aussi) sur leur destination, sans surcoût. Concrètement, pour ce lundi, leur titre de transport est valable «du lundi 6 juin 12h, au mardi 7 juin dernier départ». Pour demain mardi, le billet est valable sur tout autre train sur le même trajet du mardi 7 juin au mercredi 8 juin sur l'ensemble de la journée.

«Compte tenu des conditions particulières de trafic, il ne sera pas toujours possible de garantir une place assise sur le voyage considéré», prévient toutefois le groupe sur son site. «Vous pourrez utiliser, en revanche, les billets non échangeables Prem's (ou 100% Prem's, Prem's Dernière Minute, iDTGV, Primes Grand Voyageur, Grands Voyageur le Club ou du Programme de fidélité Loisir) dans les mêmes conditions.» Attention, il est en revanche impossible de prendre un autre train avec le même billet la veille du jour de grève afin d'anticiper les perturbations.

Remboursement sans frais

De nombreux voyageurs renoncent à prendre le train les jours de grève. «Les clients qui préfèrent annuler un voyage comportant une réservation pour un train de la période concernée pourront le faire sans frais au guichet, quel que soit le tarif.» C'est-à-dire qu'exceptionnellement, la SNCF rembourse même les billets à tarif préférentiel non remboursables, comme les Prem's. La demande de remboursement peut s'effectuer en gare ou boutique ou par courrier auprès du service clientèle: Service Relation Client SNCF 62973 Arras Cedex 9. Un formulaire de réclamation est également disponible en ligne pour les voyages avec TGV et Intercités. Les voyageurs disposent de 60 jours pour effectuer une demande de remboursement. À noter que, pour les trains iDTGV et les TGV low-cost Ouigo, des compensations en bons d'achat ont été mises en place.

Enfin, il est tout à fait possible de reporter son voyage à une date ultérieure. Dans ce cas, le voyageur a deux mois pour demander l'échange de son billet en gare ou en boutique SNCF.

» Lire aussi: SNCF, Eurostar, Thalys: le palmarès des retards de trains

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant