Grève reconduite à la SNCM

le
10
GRÈVE RECONDUITE À LA SNCM
GRÈVE RECONDUITE À LA SNCM

MARSEILLE (Reuters) - Les syndicats de la SNCM ont voté jeudi la poursuite de la grève qui paralyse le trafic de la compagnie maritime entre la Corse et le continent.

La poursuite du mouvement entamé mercredi a été votée à l'unanimité en assemblée générale des personnels, précise une source syndicale, qui fait état d'un taux de grévistes proche de 80%.

Aucune desserte avec la Corse ne sera assurée dans les prochaines 24 heures.

Les personnels, qui décideront vendredi en assemblée générale de la suite à donner au mouvement, réclament le lancement d'un plan visant à assurer la survie de la compagnie maritime qui emploie 2.600 salariés.

La direction de la Société nationale maritime Corse Méditerranée a pour sa part indiqué à Reuters la préparation d'une procédure de plainte à l'encontre de Corsica Ferries pour des faits présumés de concurrence illégale.

Le dépôt d'une telle plainte est l'une des principales revendications des syndicats grévistes, qui demandent à l'Etat de s'engager dans une procédure identique vis-à-vis de la compagnie maritime battant pavillon italien, accusée de se livrer à un "dumping social".

La direction de la SNCM a chiffré à près d'un million d'euros le coût des deux premiers jours d'une grève qui touche 4.000 passagers.

L'annonce d'une aide de 30 millions d'euros de l'Etat à la compagnie maritime, rendue publique mardi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, n'a pas convaincu les syndicats.

Ces derniers réclament un engagement clair du gouvernement à appliquer le projet industriel signé en juillet avec la direction et les actionnaires, qui ont notamment validé la commande de quatre navires et la suppression de 500 postes sans licenciements secs.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1792991 le jeudi 2 jan 2014 à 17:53

    Les maffiosi dans leur grande oeuvre. Ils font greve pour continuer a se gaver au frais des contribuables.

  • raich2 le jeudi 2 jan 2014 à 16:03

    Comme c'est jouissif une grève.. un barbecue, on grille des merguez, on discute avec les camarade autour d'un feu de palettes et de pneus usagés et on brandit ces fameux drapeaux rouge avec deux outils entrelacés et puis on attend que le contribuable allonge la monnaie.

  • M4960905 le jeudi 2 jan 2014 à 12:02

    Facile à comprendre,ils veulent continuer de plumer la poule,même si elle est déjà morte.Il faut changer les lois et virer les grévistes qui n'ont pas de bonne raison de faire grève.C'est un acte grave et responsable, pas un moyen de pression maffieux.

  • Angel159 le jeudi 2 jan 2014 à 11:55

    et on s'etonne qu'il y ai autant de chomeurs en france commençont a mettre les grevistes a la porte il y aura certainement plus de boulot pour ceux qui veulent bosser

  • rcresus le jeudi 2 jan 2014 à 11:49

    attitude suicidaire. A ny rien comprendre

  • titide le jeudi 2 jan 2014 à 11:48

    fermons cette entreprise de gens qui ne veulent pas travailler et qui sont payés par nos impots !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • M6695204 le jeudi 2 jan 2014 à 11:46

    Et tous le monde s'étonnera de la monté régulière du f.n.J'ai honte pour mon pays!!!

  • nono67 le jeudi 2 jan 2014 à 11:38

    Que faire ? Dépot de bilan puis liquidation puis licenciement des 2600 salariés puis attribution de la délégation de service public à corsica ferries . La cgt ne comprenant rien à l'économie et à la gestion d'une entreprise , elle accompagne ce gouvernement dans l'effondrement de notre économie. Voyez l'instauration ce jour de la loi imposant des cdd de 24h minimum . Des milliers de licenciements et de non embauche en vue. La courbe du chomage n'est pas prete de s'inverser.

  • M5441845 le jeudi 2 jan 2014 à 11:38

    Surtout qu'ils n' arrêtent jamais leur grève, qu'une autre compagnie assure la desserte de la Corse et qu'on n'entende plus jamais parler de cette compagnie du diable...

  • M6749774 le jeudi 2 jan 2014 à 11:26

    Que faire devant le personnel d'une société qui fait tout pour s'autodétruire.