Grève maintenue à Air France, les négociations vont reprendre

le
7
GRÈVE MAINTENUE À AIR FRANCE, LES NÉGOCIATIONS VONT REPRENDRE
GRÈVE MAINTENUE À AIR FRANCE, LES NÉGOCIATIONS VONT REPRENDRE

PARIS (Reuters) - Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) d'Air France a annoncé jeudi qu'il maintenait son mouvement de grève malgré le retrait du projet Transavia Europe, en attendant que reprennent les négociations avec la direction.

Le groupe Air France-KLM, confronté à une grève des pilotes depuis maintenant onze jours, a annoncé mercredi soir l'abandon du projet de création d'une filiale "Europe" de sa compagnie à bas coût pour privilégier le développement de Transavia France.

Les syndicats contestaient ce projet au motif, selon eux, qu'il allait entraîner des délocalisations d'emplois, mais ils s'opposent aussi à la direction sur le développement des activités de Transavia France et réclament notamment un contrat unique pour l'ensemble des pilotes du groupe.

Le SNPL, qui accuse la direction d'Air France de communiquer seulement par voie de presse, souligne jeudi que la proposition définitive de la direction a été formulée par écrit aux salariés et aux médias juste après la reprise des négociations.

"Les négociations ont été suspendues ce matin à 04h00. Une nouvelle réunion de négociations est prévue aujourd'hui à 15h00", dit le syndicat majoritaire dans un communiqué. "Le mouvement de grève est pour l'heure maintenu."

Air France prévoyait d'assurer 47% de ses vols jeudi compte tenu d'un taux de grévistes de 62%, au onzième jour d'une grève qui coûte jusqu'à 20 millions d'euros par jour à la compagnie.

L'Etat a une nouvelle fois appelé jeudi les parties à faire en sorte de mettre un terme au conflit. "La survie d'Air France, c'est que les vols reprennent", a dit le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, sur Radio Classique et LCI.

"Il y a une responsabilité pour tout le monde (...) Depuis le départ, on appelle à la responsabilité des pilotes. La grève doit s'arrêter", a-t-il ajouté.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le jeudi 25 sept 2014 à 14:07

    Quelle honte. La porte est grande ouverte à toutes les revendications des 60 000 autres salariés et à tous les syndicats des entreprises Françaises. Faites la grève, le gouvernement lâchera. Avec le petit manu , un pas en avant, 2 pas en arrière. Entre valse et tango il est à bonne école.

  • fquiroga le jeudi 25 sept 2014 à 13:42

    On se demande s'ils maintiendraient la grève avec un dépôt de bilan (prochaine étape).

  • pier4564 le jeudi 25 sept 2014 à 13:38

    les pilotes crashent airFrance!

  • monjohn le jeudi 25 sept 2014 à 13:34

    Bon ! qu'est-ce qui les anime maintenant? Plus de vacances? plus de salaires? Plus d'avantages pour leur famille? De meilleurs hôtels? Plus d'heures de sommeil pendant les vols en auto-pilote? Faut savoir!

  • serge537 le jeudi 25 sept 2014 à 13:34

    negocier avec les pilotes le patron est nul

  • faeric le jeudi 25 sept 2014 à 13:34

    Fainiants !Vendez l'action AF, la société va faire faillite grace aux grevistes, l'etat ne pourra perpetuellement la maintenir sous perfusion

  • M8252219 le jeudi 25 sept 2014 à 13:24

    Bravo aux salariés ayant de très gros salaires.Bientôt au chômage.Une entreprise ne survit pas en déficit permanent et vue la concurrence dans le transport aérien, ça ne va pas durer longtemps.