Grève jusqu'au 14 juin dans le principal centre de traitement de déchets parisien

le , mis à jour à 20:24
9
Grève jusqu'au 14 juin dans le principal centre de traitement de déchets parisien
Grève jusqu'au 14 juin dans le principal centre de traitement de déchets parisien

«Nous sommes très inquiets et préoccupés par l'absence de propreté dans un certain nombre d'arrondissements (parisiens). Il faut faire extrêmement attention à cette situation sanitaire en cas de décrue de la Seine» : alors que Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris, s'exprimait ce jeudi sur Sud Radio et Public Sénat, les principaux sites de traitement des déchets de la région parisienne étaient toujours bloqués par des salariés, chauffeurs et agents en grève contre la loi Travail.

 

VIDEO. Une montagne de poubelles devant le café de Flore

 

 

Le principal centre de traitement parisien bloqué jusqu'au 14 juin

 

A Paris, la collecte des poubelles était toujours très perturbée, à la veille du coup d'envoi de l'Euro 2016 de football. La Ville a cependant annoncé «redéployer» son dispositif afin de faire enlever les ordures par des entreprises privées. En région parisienne, les sites d'Ivry-sur-Seine/Paris 13, Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) sont bloqués, a indiqué la CGT des services publics. Dans le premier, le plus important centre de traitement de France, la grève est reconduite jusqu'au 14 juin a annoncé la CGT ce jeudi après-midi.

Le Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers de 84 communes d'Ile-de-France dont Paris, a confirmé ces blocages mais «jusqu'en fin de matinée» pour Saint-Ouen et Issy-les-Moulineaux.

 

VIDEO. Amoncellement de poubelles à Paris : «On sent l’épidémie qui approche»

 

VIDEO. Grève des centres de traitement des déchets : «Ça va s'aggraver»

 

 

Pour sortir de cette situation, Bruno Julliard a également déclaré : «En ce qui nous concerne, la maire de Paris, Anne Hidalgo, moi-même, et l'ensemble de l'exécutif, nous discutons avec la CGT quotidiennement (...) pour essayer de trouver les compromis d'un déblocage rapide. Il se trouve que la totalité des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • awsdf il y a 10 mois

    Allez déposer vos poubelles dans les locaux et permanences de la CGT. Ils les emmèneront plus tard au centre de tri et en attendant votre trottoir restera accessible

  • milano12 il y a 10 mois

    3 pauvres idiots au gouvernement et des millions de perte bravo

  • M5441845 il y a 10 mois

    Julliard le révolutionnaire passé du coté du pouvoir réactionnaire...

  • Alex282 il y a 10 mois

    Ils veulent profiter de l'Euro pour mettre la pression, ils ont peut-être raison. Mais des solutions de contournement existent, par exemple, réquisitionner qq chômeurs pour faire le travail en majorant naturellement leurs interventions. Que du positif !!

  • Berg690 il y a 10 mois

    Les éboueurs ne sont pas plus idiots que les hôteliers et restaurateurs qui triplent leur prix.

  • glitzy il y a 10 mois

    Ils font semblant de relier cela à une revendication sociale dans leur entreprise, ou ils ne font même plus cet effort-là ?

  • faites_c il y a 10 mois

    Et moi si j'étais parisien, je porterais mes déchets aux permanences de la CGT!

  • ppsoft il y a 10 mois

    Ha ha ha l'Euro...

  • flat71 il y a 10 mois

    Si j'étais parisien je porterai mes dechets à l ' élysé