Grève des médecins : imbroglio entre Touraine et les urgentistes

le
1
Grève des médecins : imbroglio entre Touraine et les urgentistes
Grève des médecins : imbroglio entre Touraine et les urgentistes

Un premier conflit en passe d'être déminé ? Alors que les médecins urgentistes ont entamé ce lundi matin un mouvement de grève, donnant le coup d'envoi d'une semaine de grève des blouses blanches, la ministre de la Santé s'est montrée optimiste sur la possibilité d'un accord ouvrant la porte, selon elle, à une fin rapide du mouvement. 

Le préavis de grève n'a «pas du tout été levé», a toutefois souligné l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) à l'origine de cette mobilisation. Au coeur de leurs revendications : la réduction du temps de travail, conformément à la législation européenne qui prévoit une semaine de 48 heures de travail au maximum, contre une soixantaine actuellement. Ils exigent aussi que les heures supplémentaires - entre 39 et 48 heures - soient rémunérées.

«Des négociations fructueuses» se réjouit Touraine

«Je viens de signer l'instruction concernant l'organisation de leur temps de travail qui va leur permettre de lever leur préavis de grève. Je me réjouis de l'issue favorable de ces discussions, de ces négociations qui ont été fructueuses», s'est félicitée Marisol Touraine à l'issue du dernier conseil des ministres de l'année alors que des négociations avaient encore lieu ce week-end.

Selon Marisol Touraine, cet accord va «permettre de la manière la plus rapide possible, et en tous cas au premier semestre 2015, d'aboutir à un décompte horaire des médecins qui travaillent dans des services d'urgence.» 

VIDEO. Marisol Touraine se réjouit d'un accord avec les urgentistes

Suite de la grève des urgentistes dans la soirée

«Ce n'est pas à la ministre de décider la fin d'un préavis de grève», a rétorqué dans la foulée Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France. «Je prends acte, cela va dans le bon sens», a-t-il néanmoins déclaré. «Si cet accord reconnaît les 39 heures pour les urgentistes et le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 22 déc 2014 à 17:18

    «Des négociations fructueuses» se réjouit Touraine : réjouissez-vous, les cotisations et les taxes vont encore augmenter