Grève des marins grecs

le
0

Commodesk - Le syndicat grec des marins (PNO) a lancé un autre préavis de grève de 48 heures démarrant le 6 février à 6 heures, au 6e jour d'arrêt de la navigation des ferries.

L'organisation syndicale dénonce un retard de six mois dans le paiement des salaires, et bloque l'approvisionnement des îles. Mais le c½ur du conflit porte sur le renforcement de la compétitivité du pavillon grec, réclamée par les armateurs, qui se traduirait par plus de flexibilité pour les marins, et des réductions de primes pendant la saison d'hiver.

Le PNO a été reçu par le ministre de la Marine, et a présenté d'autres doléances portant sur la signature de conventions collectives pour tous les types de navires, les retraites des anciens combattants, l'alignement de leur régime santé sur la Sécurité sociale de droit commun, et la fiscalité applicables aux marins grecs ou étrangers.

La veille, des briseurs de grève ont affronté les marins pour faire partir une cargaison de produits agricoles du port d'Héraklion vers le Pirée, rapporte le syndicat, qui conteste aussi les tentatives de mécanisation des taches des dockers.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant