Grève des contrôleurs aériens : de 20% à 30% des vols annulés

le , mis à jour à 19:01
6
Grève des contrôleurs aériens : de 20% à 30% des vols annulés
Grève des contrôleurs aériens : de 20% à 30% des vols annulés

Alors que dimanche, la grève des contrôleurs aériens a pris plus d'ampleur que prévu et perturbé le retour de nombreux passagers, le mouvement se poursuit aujourd'hui à Orly, Roissy, Beauvais, Lyon, Nice et Marseille. La Direction du transport aérien (DGAC) a demandé aux compagnies de réduire pour la journée leur programme de vol d'un tiers pour les aéroports d'Orly et de Marseille, et de 20% pour les aéroports de Lyon, Nice et Beauvais.

Par ricochet, les aéroports de l'Ouest (Brest, Nantes, Rennes) accusaient également quelques annulations et retards, ainsi que dans le Sud-Ouest (Toulouse, Biarritz, Pau) et le Nord (Beauvais, Lille). La grève, prévue pour s'achever lundi soir, a été lancée dimanche par l'Unsa (troisième syndicat chez les aiguilleurs) pour réclamer, entre autres, «l'arrêt de la baisse des effectifs» de contrôleurs et la défense de primes spécifiques.

VIDEO. Grève des contrôleurs aériens : un vol sur trois annulé à Orly

#Orly Grève contrôle aérien le 21/03 33% de vols annulés. Vérifiez l'actu de votre vol avec votre Cie avant de vous rendre à l'aéroport.— Aéroports de Paris (@AeroportsParis) 20 mars 2016

Pour éviter les files d'attente, ADP recommande aux passagers de contacter leur  compagnie avant de se rendre à l'aéroport. Cette grève pourrait en effet se durcir comme dimanche, où près de 50 % des vols ont été annulés et 40% retardés. Certaines compagnies ont même été obligés d'acheminer leurs passagers en car.

Selon des sources aéroportuaires, «environ—0 passagers ont passé la nuit sur les deux aérogares à Orly». Mais dans cet aéroport d'où partent essentiellement des vols nationaux et européens, «la situation est calme car beaucoup de passagers ne se sont pas présentés». Les vols avaient en moyenne de une heure à 2h30 de retard selon les mêmes sources. Air France propose à ses clients ayant prévu de voyager à l'intérieur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • anto14 il y a 10 mois

    Les mecs qui crachent sur ces sois-disant fonctionnaires nantis : Vous avez déjà bossé en 3x8 et pris en charge la vie de plusieurs centaines de passagers répartis sur au moins 6-8 avions en même temps ? Prenez leur place qu'on rigole... Ah oui il faut faire des études et réussir un concours, la place n'est pas ouverte au toute venant.

  • mfouche2 il y a 10 mois

    Les fonctionnaires ne devraient PAS AVOIR LE DROIT DE GREVE .

  • SM7 il y a 10 mois

    Et tant qu'on y est : Ces fonctionnaires très spéciaux dépendant de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) bénéficient en effet d'un régime très particulier, qu'il s'agisse de leur temps de travail (32 heures par semaine) ou de leur retraite. A ce titre, ils sont certainement les fonctionnaires les plus montrés du doigt.

  • SM7 il y a 10 mois

    Suite ....de nombreuses bonifications sur leur retraite ainsi qu ''un complément de retraite de 1.200 euros mensuels versés durant 13 ans.

  • SM7 il y a 10 mois

    Sont-ce les plus à paindre ? Les contrôleurs aériens bénéficient de conditions de départ à la retraite très avantageuses. Non seulement parce que leur conditions de travail sont difficiles et qu'ils occupent une fonction stratégique mais aussi car ils sont obligatoirement mis à la retraite à 57 ans (bientôt 59 ans). Résultat, ces fonctionnaires disposent d'un véritable régime spécial dérogatoire - régulièrement montré du doigt - au sein de la fonction publique. Ils perçoivent de nombreuses bon

  • stricot il y a 10 mois

    C'est pour ca que je ne vole pas Air France et que j'evite la France a tout prix: A/R avec Aeroflot via Geneve pour ma semaine de ski en France la semaine derniere, bagnole de loc pour faire le reste. Au moins on evite les aleas de ce genre.