Grève de 3 jours à la mine Somaïr d'Areva au Niger

le
0

NIAMEY, 7 avril (Reuters) - Le personnel de la mine de la Somaïr, filiale du groupe nucléaire Areva AREVA.PA au Niger, a entamé mardi une grève de trois jours pour protester contre le non versement de primes, a déclaré un représentant syndical. Le mouvement est observé par 90% du millier environ de salariés de la mine située près de la ville d'Arlit, a déclaré Moussa Moutari, porte-parole du syndicat Synamin. "La production est pratiquement paralysée", a-t-il dit à Reuters. "La Somaïr ne veut pas verser des primes liées aux objectifs financiers atteints en 2014. Ils disent qu'ils enregistrent des pertes, ce qui n'est pas vrai." Après deux ans d'âpres négociations sur le renouvellement de son contrat de production d'uranium au Niger, Areva a accepté l'an dernier de revenir sur certaines exemptions fiscales et d'augmenter les royalties qu'il reverse au gouvernement. Selon une source du secteur, le Niger a représenté environ un cinquième de l'uranium traité par les centrales nucléaires françaises en 2013, mais ce chiffre devrait diminuer à environ 10% cette année à mesure qu'Areva et EDF EDF.PA diversifient leurs approvisionnements. Le mois dernier, Areva a annoncé une perte record de 4,8 milliards d'euros au titre de 2014. ID:nL5N0W60DR (Abdoulaye Massalaki, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant