Grève dans une mine d'uranium au Malawi

le
0

(Commodesk) La mine d'uranium de Kayelekera, au Malawi, a dû fermer vendredi 11 mai pour cause de grève. L'activité a pu reprendre partiellement le 12 mai avec les mineurs qui ne se sont pas associés au mouvement, notamment les expatriés.

Selon Paladin Energy, la compagnie australienne qui exploite la mine, les salariés demandent une augmentation immédiate de 66% pour compenser la récente dévaluation de 50% de la monnaie nationale, le kwacha.

La mine de Kayelekera a produit entre le 1er avril 2011 et le 31 mars 2012 1.043 tonnes de « yellow cake » (U3O8), ce qui correspond après traitement à près de 900 tonnes d'uranium métal. Selon Paladine Energy, le conflit social aura un impact sur les résultats de production annuelle, mais celui-ci restera limité si les grévistes reprennent le travail ce mardi 15 mai, comme attendu.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant