Grève dans la métallurgie finlandaise

le
0
(Commodesk) Le Suédois Boliven, l'une des compagnies opérant en Finlande, estime que la grève, débutée vendredi à l'appel du syndicat finlandais des travailleurs métallurgiques, pourrait se prolonger jusqu'au 7 novembre. Les salariés du secteur technologique sont également concernés. Le médiateur, nommé par l'Etat, n'était pas parvenu à un accord, vendredi, entre les syndicats et les représentants patronaux. La presse nationale est cependant optimiste quant à une résolution rapide du conflit, après les nouvelles négociations menées ce week-end. Le manque à gagner de Boliven est évalué à 500.000 euros par jour non travaillé pour l'ensemble de ses usines de raffinage de Kokkola (zinc) et de Harjavalta (cuivre). Les deux sites emploient 900 personnes. L'an dernier, la compagnie a produit près de 300.000 tonnes de zinc, soit 2,5% du total mondial et 75.000 tonnes de cuivre.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant