Grève dans 150 magasins La Halle au premier jour des soldes

le
1
Grève dans 150 magasins La Halle au premier jour des soldes
Grève dans 150 magasins La Halle au premier jour des soldes

Dans la Sarthe, en Basse-Normandie et dans le Nord notamment. Selon l'intersyndicale, quelque 150 magasins La Halle sur les 620 de l'enseigne en France, sont «fermés pour cause de grève» ce mercredi, alors que les soldes démarrent . 

La CGT, la CFE-CGC, la CFTC, FO, l'Unsa et la CFDT avaient appelé les salariés à débrayer pour obtenir des «propositions décentes» de la direction sur les mesures d'accompagnement du plan social.

Le groupe Vivarte (enseignes La Halle, André, Kookaï, Naf Naf, Minelli, San Marina, Caroll...), qui emploie plus de 17 000 salariés en France, a annoncé début avril la suppression de 1600 postes au total. L'enseigne la plus touchée est La Halle avec 1 344 postes supprimés et la fermeture de 174 magasins. Kookaï (32 postes supprimés), André (105) et Défi Mode (123) font aussi partie des enseignes concernées par cette restructuration.

«Les négociations s'enlisent»

La grève touche aussi le dépôt logistique de Châteauroux, le seul de l'enseigne. Le mouvement a aussi été étendu aux enseignes Kookaï et André. Par ailleurs, 80 salariés se sont rassemblés devant le siège de la maison-mère à Paris pour crier leur colère. Sollicitée, la direction n'a pas souhaité s'exprimer.

«Il n'y a rien qui avance au niveau du plan social, on est dans les minima légaux», a déclaré Jean-Louis Alfred, coordinateur CFDT. «Les négociations s'enlisent», a déploré Gérald Gautier (FO), alors que les premirs licenciements devraient intervenir en septembre.

Parmi les manifestants, en majorité des femmes, des salariés «inquiets» et «dégoûtés». «Je n'aurais jamais cru que ça allait arriver à ce point», a dit une salariée, 23 ans d'ancienneté à La Halle et dont le magasin ne figure pas sur la liste de ceux devant fermer, venue manifester sa «solidarité» mais aussi son «inquiétude».

Une autre, 4 ans d'ancienneté, ne sait pas encore quel sera son sort car, même si le magasin où ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le mercredi 24 juin 2015 à 13:22

    Eh oui, il faut s'y faire, ce sont les Espagnols et les Nordiques les rois de la distribution en habillement: Zara, Mango ou H&M, sont loin devant nos minuscules enseignes qui n'ont pas su évoluer!