Grève chez Sanofi, mais accord sur la restructuration de la R&D

le
0
GRÈVE CHEZ SANOFI, MAIS ACCORD SUR LA RESTRUCTURATION DE LA R&D
GRÈVE CHEZ SANOFI, MAIS ACCORD SUR LA RESTRUCTURATION DE LA R&D

PARIS (Reuters) - Des centaines de salariés de Sanofi ont fait grève mardi pour appuyer des revendications relatives à leurs emplois et leurs salaires au moment où les mesures d'accompagnement du plan de restructuration de la recherche du groupe pharmaceutique étaient majoritairement validées par ses organisations syndicales.

La CFDT et la CFTC, respectivement premier et deuxième syndicat de Sanofi, ont en effet paraphé un accord prévoyant au final près de 170 suppressions nettes d'emplois dans la R&D, a annoncé un représentant de la CFDT. Cette restructuration pourrait être mise en oeuvre à compter du début mars, a-t-il poursuivi.

Le plan initial visait 187 suppressions nettes d'emplois sur les 28.000 que compte Sanofi en France

"La CFDT a obtenu des mesures conséquentes sur toute la phase de volontariat du plan, ainsi que sur les transferts, les reclassements internes voire externes, notamment en ce qui concerne la formation et la reconversion des salariés", explique la CFDT dans un communiqué.

Son délégué syndical central, Stéphane Galiné, précise que Sanofi s'est notamment engagé à ne pas mettre en oeuvre de nouveaux plan sociaux dans la recherche d'ici au 31 décembre 2016.

Chez Sanofi, une porte-parole a considéré que cette signature constituait "une étape importante" de la restructuration de la recherche.

"On espère qu'elle va créer une nouvelle dynamique pour le succès de notre R&D", a-t-elle ajouté.

La CFDT, la CGT et FO avaient appelé mardi les salariés à faire grève pour obtenir une augmentation collective de salaire, un maintien des sites du groupe et une diminution de la précarité des emplois.

Selon la CGT et la CFDT, plus de 2.000 salariés ont répondu à cet appel. De son côté, Sanofi a indiqué que le mouvement a été suivi par seulement 1.490 salariés et qu'il n'a affecté ni la production ni la distribution de médicaments.

"Il y a eu une forte mobilisation et le mouvement sera reconduit mercredi dans des sites distribution. Entre 2.000 et 3.000 salariés sur 25 sites ont fait grève mardi", a déclaré Thierry Bodin, coordinateur de la CGT de Sanofi.

A la CFDT, Yvette Leoni ajoute que quatre sites de distribution du groupe ont été bloqués ce mardi.

Noëlle Mennella, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant