Grève chez easyJet, les pilotes réclament leur part

le
0
La grogne monte chez les pilotes d'easyJet une semaine après l'annonce par la compagnie de bénéfices records.

Des débrayages sont prévus dans les différents aéroports français qui accueillent les avions de la compagnie low cost, mais les passagers ne se rendront compte de rien ce lundi 25 novembre. «La direction fait appel à des pilotes sous contrat anglais pour nous remplacer», regrette Didier Bourguignon, porte-parole du SNPL et pilote depuis dix ans chez easyJet, qui rappelle que, en France, 80 % des pilotes se sont déclarés grévistes.

Leur colère a éclaté mardi, lorsque leur compagnie a publié des bénéfices records (475 millions d'euros) dont ils estiment ne pas profiter. Pourtant, 5 % du capital est détenu par 90 % des salariés.

«Il est vrai que la majorité d'entre nous sont actionnaires, admet Didier Bourguignon, mais la distribution d'actions, possible après trois ans d'ancienneté, correspond à un demi-mois de salarié plafonné à 3 50...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant