Grève à Air France : un avion sur deux cloué au sol ce lundi

le
5
Grève à Air France : un avion sur deux cloué au sol ce lundi
Grève à Air France : un avion sur deux cloué au sol ce lundi

Alors que près de la moitié des avions d'Air France ont été cloués au sol lundi, en raison d'une grève des pilotes hostiles au projet de développement de la filiale low cost du groupe Transavia (lire ci-dessous), la situation pourrait empirer les jours suivants. 

Pour mardi, la direction prévoit d'assurer 40% des vols (contre 48% lundi), car certains pilotes appelés en renfort lundi devront être mis au repos. Cela pourrait même aller jusqu'à la paralysie mercredi, préviennent le SNPL, majoritaire, qui a appelé à une grève reconductible jusqu'au 22 septembre, et le Spaf, jusqu'au 20.

Selon eux, 75% des pilotes étaient en grève lundi et jusqu'à 85% de vols annulés. La direction a de son côté reconnu que que 65.000 clients étaient touchés par des retards de vol ou annulations.

VIDEO. Grève à Air France : comment éviter la galère ?

La compagnie nationale française a pourtant multiplié les efforts pour retarder les effets de la grève. En mobilisant des personnels dans les aérogares, en envoyant pas moins de 65000 mails et SMS aux passagers qui avaient laissé leurs coordonnées pour les inciter à repousser leur voyage, ainsi qu'en affrétant de plus grands porteurs. «Dans le cadre de notre alliance SkyTeam, nous avons pu transférer des passagers vers des compagnies partenaires, des compagnies italiennes, chinoises ou américaines qui ont proposé des avions plus gros», a expliqué un porte-parole de la compagnie au Parisien. Un A321 qui assure une liaison au lieu d'un A318, représente, par exemple, 50 places de plus. 

VIDEO. Air France : la grève cloue la moitié des avions au sol

Le retour aux bénéfices compromis par la grève

Le PDG du groupe Air France-KLM a laissé entendre lundi que la grève pourrait compromettre le retour aux bénéfices de la compagnie française cette année.

En 2013, le groupe franco-néerlandais avait enregistré un bénéfice d'exploitation de 130 millions d'euros contre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le lundi 15 sept 2014 à 14:04

    Donc 60% des vols annulés......Air France mourante depuis des années (normal car menée par des politicars incapables, et non par des vrais entrepreneurs) est désormais à l'agonie.

  • lamouss1 le lundi 15 sept 2014 à 11:11

    la filiere pilote est fermée en France depuis six ans et le seul moyen qu'on trouve pour developper une filiale low cost est de le faire en delocalisant en espagne et portugal .Les pilotes ont amplement raison

  • lorant21 le lundi 15 sept 2014 à 11:04

    Grève de privilégiés pour transporter des gens qui ne le sont pas moins. Et il y a d'autres compagnies. Bref, on s'en fiche. Et si AF disparaît ils l'auront bien cherché.. comme la SNCM.

  • jsau1 le lundi 15 sept 2014 à 11:04

    prédiction autoréalisatrice

  • jmmolkho le lundi 15 sept 2014 à 11:04

    Encore une excellente initiative dans ce climat déletère. Les voyageurs se tourneront vers d'autres compagnies.