Grève à Air France : la direction tente une reprise des négociations

le , mis à jour à 23:06
0
Grève à Air France : la direction tente une reprise des négociations
Grève à Air France : la direction tente une reprise des négociations

Au septième et dernier jour d'une grève des personnels navigants commerciaux (PNC), la direction d'Air France a annoncé, dans un courrier, aux syndicats d'hôtesses et stewards le maintien jusqu'en février 2017 de leur accord collectif qui expire fin octobre, afin de disposer de temps pour mener des «négociations sérieuses et sereines».

 

Air France prévoit un retour à la normale mercredi, à moins, «ponctuellement», «de perturbations de dernière minute (...) pour cette première journée post-grève».

 

La compagnie propose une double négociation à partir du 24 août. La première porterait sur «un accord collectif à durée indéterminée» sur les carrières et certaines règles de rémunération -- «une première dans le monde PNC»-, la seconde sur les «autres règles» qui «continueraient de relever d'un accord à durée déterminée».

 

La secrétaire générale du SNPNC-FO, Christelle Auster a expliqué au micro d'Europe 1: «Nous n'avons pas eu de discussion pendant toute la durée du conflit mais nous avons reçu aujourd'hui même une lettre de la direction qui entend reprendre les discussions à la fin du mois d'août».

 

La syndicaliste a exclu l'éventualité d'une reprise imminente du mouvement de grève, comme l'avaient laissé entendre lundi son syndicat et l'UNSA-PNC, réunis en intersyndicale, à l'origine de l'appel à la grève. Pour elle, la «priorité» est de «parvenir à un accord qui soit acceptable».

 

Le coût de la grève évalué à environ «90 millions d'euros»

 

Le PDG de la compagnie, Frédéric Gagey, s'est défendu à plusieurs reprises d'avoir rompu le dialogue social, assurant avoir tout fait pour éviter la grève. Mardi, il a évalué à environ «90 millions d'euros» le coût de la grève et estimé qu'elle avait touché 180.000 passagers d'Air France, dénonçant le «jusqu'au-boutisme» des syndicats. 

 

Christelle Auster a estimé sur France Info ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant