Grenoble - UBB : Les Bordelais intègrent le Top 6

le
0

Après une bonne première mi-temps et une fin de match pleine de suspense Bordeaux-Bègles est allé chercher une victoire ô combien importante dans la course aux phases finales. Avec ce succès, l’UBB remonte à la cinquième place dans l’attente des autres résultats.

Le debrief

C’était le moment pour l’UBB de remporter des points à l’extérieur. Les Bordelais ont donc démarré la rencontre pied au plancher en monopolisant le ballon durant les dix premières minutes (96% de possession !). Ambitieux, les visiteurs ont demandé à plusieurs reprises la mêlée sur l’indiscipline grenobloise au lieu de prendre les points. Un choix non payant. Le tableau d’affichage est resté vierge durant près de trente minutes au grand désarroi de Raphaël Ibañez. L’ancien talonneur avait réclamé à plusieurs reprises de prendre les points. Le FCG a été bien trop indiscipliné durant cette première mi-temps avec dix pénalités concédées. Steven Setephano en a payé le prix en écopant d’un carton jaune pour une faute intentionnelle dans un maul bordelais qui allait dans l’en-but. Quatre minutes plus tard, Bordeaux-Bègles a enfin pu ouvrir le score par l’intermédiaire de la botte de Simon Hickey. Mais les Girondins ont continué à jouer et à mettre la pression sur le FCG. Sur une énième action, Metuisela Talebula a parfaitement fixé son vis-à-vis pour servir Adam Ashley-Cooper. L’ailier wallaby a conclu en finisseur. Dominateur en mêlée, l’Union Bordeaux-Bègles menait donc à la mi-temps face à des Grenoblois en difficulté (10-0).

Un final à suspense

Déjà plusieurs fois utilisé en première mi-temps, les Bordelais ont continué d’user de coups de pied rasant. Bordeaux-Begles avait vu à priori des faiblesses dans le second rideau grenoblois. Après un coup de pied à suivre de Baptiste Serin, Sofiane Guitoune est allé aplatir dans l’en-but. Les Isérois ont eu une mésentente sur la couverture d’où l’espace en second rideau. Mais comme souvent, les joueurs de Raphaël Ibañez se sont quelque peu relâchés et Grenoble en a parfaitement profité. Mahamadou Diaby a complètement déchiré la défense girondine pour finalement servir Armand Battle. Le trois-quarts est allé marquer l’essai sans opposition. En fin de match, les locaux ont enfin réussi à gagner des points de rencontre mais la défense bordelaise s’est montrée accrocheuse. Les Grenoblois ont insisté. Sur un coup de pied subtil de Gilles Bosch, Armand Battle s’est saisi du ballon pour inscrire son deuxième essai de la partie. Si Bordeaux-Bègles a quelque peu baissé de pied en fin de rencontre, Pierre Bernard a su rajouter trois points pour sceller le score du match. A l’issue d’une partie accrochée, l’UBB s'est fait peur mais s’impose sur le terrain de Grenoble (20-14). Avec cette victoire, l'équipe girondine reste en vie dans la course aux phases finales. Dans l’attente des autres matchs de la 23eme journée, les hommes de Raphaël Ibañez grimpent à la cinquième place du classement mais leur calendrier leur est défavorable. La lutte sera acharnée.

Le joueur qui a crevé l’écran

SERIN a très bien géré le jeu bordelais pour son retour de blessure. Inspiré sur plusieurs attaques, c’est lui qui a réalisé le coup de pied menant au deuxième essai girondin. Il a très bien su profiter des errances du second rideau adverse. En fin de match, il a été extrêmement précieux en défense pour contenir les assauts des locaux. Un match plein malgré une frayeur en fin de match, sans conséquence.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On se met dans le rouge en défense car ils ont décidé de tout jouer. Derrière, ils reprennent confiance. Pour un match à l’extérieur, nous avons réalisé une partie assez aboutie avec une première mi-temps très propre. C’est de bonne augure pour la suite » (Loann Goujon - Bordeaux-Bègles au micro de Canal + sport).

La stat dont on se souviendra

6. Comme le nombre de pénalités concédées ce vendredi soir par Bordeaux-Bègles. Les Bordelais ont su être disciplinés pour l’emporter.

Les joueurs à la loupe

Grenoble >>>FARRELL a été très en vue ce vendredi. Le centre irlandais a fait parler sa puissance pour libérer proprement ses ballons. DIABY a été très présent et a été l’auteur d’une superbe percée sur le premier essai grenoblois. APLON a souvent été le sauveur de son équipe en second rideau mais est en partie responsable sur le deuxième essai bordelais. GRICE a réalisé une discrète première mi-temps puis il est ensuite monté en puissance. A noter l’entrée tonitruante de BATTLE avec un doublé. Enfin, la première ligne a été en difficulté en mêlée. Bordeaux-Bègles >>> ASHLEY-COOPER a souvent su faire les bons choix pour bonifier ses ballons. KITSHOFF a été très performant en mêlée et a su se montrer utile dans le jeu courant. TALEBULA a été très présent en défense et a réalisé la dernière passe amenant au premier essai. DUBIE a quasiment réussi tout ce qu’il voulait avec notamment plusieurs offload bien sentis. HICKEY a alterné le bon et le moins bon. Son ratio face aux perches est correct avec un trois sur quatre.  

La feuille de match

Top 14 (23eme journée) / GRENOBLE – BORDEAUX-BEGLES : 14-20

STADE DES ALPES (18 000 spectateurs environ) Temps sec - Pelouse correcte Arbitre : M. Ruiz Essais : Battle (53eme et 76eme) pour Grenoble – Ashley-Cooper (37eme) et Guitoune (42eme) pour Bordeaux-Bègles Transformations : Bosch (53eme et 76eme) pour Grenoble – Hickey (37eme et 42eme) pour Bordeaux-Bègles Pénalités : Hickey (28eme) et Bernard (79eme) pour Bordeaux-Bègles Drops : Aucun Carton jaune : Setephano (24eme) pour Grenoble Cartons rouges : Aucun Grenoble Aplon – Mignot, Farrell, Estebanez, Dupont – (o) Bosch, (m) McLeod – Diaby, Grice, Setephano – Jolmes, Hand (cap) – De Klerk, Héguy, Taumalolo. Entraîneur : F. Landreau Bordeaux-Bègles Talebula – Guitoune, Dubié, Rey, Ashley Cooper – (o) Hickey, (m) Serin – Clarkin (cap), Goujon, Braid – Marais, Ledevedec ; Kepu, Maynadier, Kitshoff. Entraîneur : R. Ibañez   Guillaume Courselle
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant