Grenoble : " Pas de revanche " pour Wisniewski à l'heure d'affronter le Racing

le
0
Grenoble : " Pas de revanche " pour Wisniewski à l'heure d'affronter le Racing
Grenoble : " Pas de revanche " pour Wisniewski à l'heure d'affronter le Racing
C'est un match un peu particulier qui attend Jonathan Wisniewski ce samedi. L'ouvreur de Grenoble s'apprête en effet à affronter ses anciens coéquipiers du Racing-Metro pour le compte de la 7eme journée de Championnat. Une rencontre comme une autre pour l'ancien Francilien qui attend ce face-à-face avec une certaine impatience, certain que, quel que soit le résultat, il permettra de " pouvoir situer le vrai niveau " de sa nouvelle formation.

« Il n'y a pas de revanche, de rancune, de regret. Je ne suis pas quelqu'un qui vit sur les histoires du passé, cela ne m'intéresse pas prévient Jonathan Wisniewski, interrogé sur le site officiel du club. Ce qui m'intéresse, c'est ce qui arrive le week-end prochain, le week-end suivant. Aujourd'hui, je suis focalisé sur la préparation de mon match. Je prépare ce match comme un autre, un peu plus, parce que c'est un gros match. Quand on reçoit des équipes comme le Racing, comme Clermont, comme Toulon, on les prépare toujours avec plus d'application, mais il n'y a pas d'animosité spéciale... Je crois que le mot qui caractérise le mieux cette équipe du Racing, c'est dense : dense devant, dense derrière, dense en défense. C'est très très solide. Cela va être un match de très haut niveau, et cela va être un match très compliqué. Je pense qu'il vient au bon moment. Parce que, pour moi, on a un début de saison très intéressant sur plein de points, mais on va recevoir une équipe du Top 6, et cela va nous permettre de savoir où on en est, de situer notre vrai niveau. Donc c'est plutôt une bonne chose d'avoir cette équipe qui arrive à ce moment-là. Et ce sera un bon élément pour savoir où en est le FCG cette année. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant