Grenoble - Bordeaux-Bègles : Du spectacle messieurs !

le
0

Grenoble reçoit ce vendredi Bordeaux-Bègles en ouverture de la 23eme journée de Top 14 (20h45). Le FCG, qui n’a plus rien à jouer en cette fin de saison, espère s’imposer devant son public et jouera libéré. L’UBB se rend au Stade des Alpes pour décrocher une victoire afin de continuer de rêver au Top 6.

Grenoble a subi une cuisante défaite à Montpellier lors de la dernière journée (51-10), la troisième d’affilée. Le FCG, dixième, ne peut plus espérer accéder au Top 6 mais veut bien finir cette saison et cela passe par un succès à domicile face à Bordeaux-Bègles. « Nous sommes dans une phase un peu difficile avec ces trois défaites consécutives, confie Mahamadou Diaby au Dauphiné Libéré. Mais il ne faut pas oublier que nous avons aussi eu de très bonnes périodes. Contre l’UBB, nous allons essayer de repasser dans une spirale positive. Le groupe s’était fixé certains objectifs en début de saison. Nous en avons déjà rempli quelques-uns. Désormais, nous allons tâcher de bien finir. Si nous ne terminons pas huitième, ce ne sera pas cruel ».

Victoire impérative pour l’UBB

Pour Bordeaux-Bègles, ce match sonne comme la dernière chance d’aller chercher une victoire à l’extérieur avant des déplacements compliqués à Montpellier et Toulon. L’UBB, septième au classement, doit impérativement l’emporter une fois hors de ses terres pour croire à une participation aux phases finales. « On a un regard sur les équipes du dessus, leur calendrier, leur tableau, c'est la nature humaine qui fait qu'on fait tout le temps des hypothèses, constate Clément Maynadier, le talonneur bordelais, dans les colonnes de Sud-Ouest. Mais on ne se concentre pas à 200 % sur ça, plus sur nous, notre jeu, le plaisir que l'on prend à jouer. C'est ça qui fera qu'il y aura une belle surprise ». Contre le Stade Français, les Bordelais se sont faits peur mais ont finalement assuré le strict minium avec une victoire non bonifiée (35-25). Les hommes de Raphaël Ibanez doivent éviter de retomber dans leurs travers face à Grenoble pour rêver à une participation historique aux phases finales.   Les absents grenoblois de marque : Roodt (cheville), Hunt (genou), Kimlin (mollet), Wisniewski (poignet), Hart (épaule). Les absents bordelais de marque : Poirot (genou), Domvo (genou), Saili (mollet), Avei (épaule), Lesgourgues (cuisse), Adams (commotion), Beauxis (choix du staff).   Le joueur grenoblois à surveiller : Arnaud Heguy. Le talonneur a été l’un des seuls joueurs du FCG à surnager face à la machine montpelliéraine. Il fait partie des tauliers de Grenoble. Le joueur bordelais à surveiller : Sofiane Guitoune. L’ailier français a été très actif face au Stade Français le week-end dernier. Ses appuis de feu pourraient bien faire basculer la rencontre en faveur de l’UBB.   La décla grenobloise : Fabien Gengenbacher, arrière : « C’est vrai que nous sommes dans une période un peu compliquée, mais nous avons la réception de Bordeaux pour repartir sur une dynamique positive. » La décla bordelaise : Regis Sonnes, entraineur : « Dans ce match de phase finale, on se doit d’avoir une efficacité maximale face à Grenoble. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant