Grenier : L'heure des précisions

le
0

Alors que Jean-Michel Aulas a expliqué que son protégé avait demandé un bon de sortie pour l’été prochain, Clément Grenier, le milieu de terrain lyonnais, a éclairci sa situation sur le plateau de Culture Club sur OLTV.

Sous contrat jusqu’en juin 2018 avec l’OL, Clément Grenier (25 ans) a-t-il demandé un bon de sortie pour l’été prochain ? Alors que les places sont aujourd’hui chères au sein de l’entrejeu lyonnais, l’international français a rebondi sur les dernières déclarations de son président. Après avoir indiqué son protégé allait être placé sur la liste des transferts, Jean-Michel Aulas a précisé que le Tricolore était en réalisé à l’origine de cette démarche. « Je me sens très bien, c'est une chance pour un joueur de vivre une fin de saison comme celle-ci, a expliqué le natif d’Annonay sur le plateau de Culture Club sur OLTV. Aujourd'hui, mon avenir n'est pas à l'ordre du jour, je suis concentré à 100% sur la fin de saison très excitante. Cela serait un manque de respect au club de me concentrer seulement sur mon avenir. Je serai prêt au moment ou le coach fera appel à moi, s'il doit le faire. J'ai envie d'enchaîner les matchs, je suis heureux d'être avec ce groupe. »

« Je ne sais pas où je serai la saison prochaine »

Apparu à quatorze reprises cette saison en championnat, Clément Grenier ne se contente pas de cette situation, même s’il revient de loin après une longue indisponibilité. « J’aime ce club. Si on doit discuter, on discutera dans un bureau sans caméra, sans souci, poursuit le Tricolore. Je suis concentré sur la fin de saison avec mes potes. Avant tout, je pense à l’équipe. Si le club, comme l’a dit le président souhaite me mettre sur la liste des transferts, on verra en fin de saison. Mon objectif, c’est de retrouver la compétition. Je suis à 100%, je suis bien, j’ai envie de jouer. Le reste, je le laisse à mes conseillers. Il me reste deux ans de contrat. Je ne sais pas où je serai la saison prochaine. C’est ici que j’ai grandi. Je dois beaucoup à ce club-là. Je sais où j’en suis. J’aime tellement ce club, je travaille encore plus pour prouver que j’ai ma place dans ce club. Après, encore une fois, tout peut aller très vite. Je me rappelle, il y a quatre ans, j’ai failli aller à Nice. J’ai joué et je suis resté finalement. Si je ne fais pas partie des plans de l’OL pour l’avenir, on en discutera en fin de saison. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant