Greg LeMond : "Armstrong m'a fait perdre 12 ans de ma vie"

le
0
Le triple vainqueur du Tour de France, ici en 2012.
Le triple vainqueur du Tour de France, ici en 2012.

C'était en juillet dernier, à Pau. Greg LeMond, 54 ans, né à Lakewood, en Californie, nous a reçus à son hôtel, lors du premier jour de repos du Tour de France où il animait pour la deuxième année consécutive l'émission LeMond on Tour sur Eurosport. Un exercice aux débuts difficiles. « J'étais nerveux. Je n'avais jamais fait de télévision avant, et je n'aimais pas entendre ma voix. » Lemond semblait heureux. Simplement d'être là, sur ce Tour qu'il a gagné trois fois (1986,1989,1990), la deuxième fois, de 8 secondes devant Laurent Fignon au terme d'un duel homérique sur les Champs-Élysées (cf vidéo plus bas). Un Tour qu'il a boudé pendant les années Armstrong, son ennemi juré. « Ma femme suivait la course à la télé, mais moi je ne pouvais pas. Il y a eu l'affaire Festina, l'EPO, et là, Armstrong : je n'avais plus ma place dans ce sport », explique-t-il, encore marqué par la très longue bataille médiatico-judiciaire qu'il a livrée pendant douze ans avec Lance Armstrong dont il dit « qu'il a tenté de l'écraser ». Il revient sur cet épisode douloureux et, bien sûr, sur sa cohabitation tumultueuse avec Hinault. Et nous livre un diagnostic sans complaisance sur son sport.

Le Point.fr : Vous avez fait votre retour sur le Tour l

'

année dernière après des années d

'

absence. Est-ce simplement Armstrong qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant