Greffes : le don vivant progresse, les besoins aussi

le
0

Pour la deuxième année consécutive, le nombre de greffes a dépassé la barre des 5000 en France.

Face au manque constant d'organes à greffer, l'augmentation de l'activité de transplantation est une bonne nouvelle. Pour la deuxième année consécutive, le cap des 5000 greffes par an est franchi et le don vivant continue de progresser, a annoncé, jeudi, l'Agence de la biomédecine communiquant les résultats préliminaires de son activité en 2013.

En 2013, les organes greffés le plus fréquemment sont le c½ur (410 contre 397 en 2012), les poumons, en baisse par rapport à 2012 (298 contre 322) et le foie (1239, + 78 par rapport à 2012). Le don de rein connaît la meilleure progression en 2013: 3069 personnes ont reçu un rein contre 3 044 en 2012. «Les chiffres sont encourageants et les objectifs sont atteints», déclare le Pr Bastien, directeur de la greffe et du prélèvement d'organe à l'Agence de la biomédecine, au Figaro.

La France derrière le R...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant