Greffe de rein : bataille pour un traitement coûteux

le
0
Des associations de patients demandent le remboursement d'un médicament moins toxique pour les reins greffés. » Suite à une greffe, les traitemnts sont lourds

Autorisé en France depuis 2011, le belatacept, un médicament donné pour prévenir le rejet de greffe, n'est aujourd'hui pas pris en charge par l'Assurance-maladie, mais payé par les hôpitaux sur leur budget.

Un mode de remboursement qui le condamne, selon les deux principales associations de patients insuffisants rénaux, la FNAIR et Renaloo, à «une utilisation confidentielle et inégale».

«Le refus de le prendre en charge entraîne des pertes de chances considérables pour les malades», s'alarment-elles dans une lettre ouverte adressée mardi à la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Ce traitement immunosuppresseur est indiqué pour certains patients greffés du rein, qui sont estimés à moins de 2000 chaque année. Lors des études cliniques, le belatacept (commercialisé sous le nom de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant