Greenpeace intervient sur un site de gaz de schiste danois

le
0

COPENHAGUE, 13 avril (Reuters) - Une vingtaine de militants de Greenpeace ont réussi lundi à s'introduire dans un complexe d'exploitation de gaz de schiste géré par Total TOTF.PA dans le nord du Danemark et plusieurs membres de l'organisation écologiste ont grimpé sur une plateforme de forage. Total a sollicité l'assistance de la police danoise pour intervenir face aux manifestants et à certains habitants de la ville de Dybvad, dans la province du Jutland, qui mènent des opérations quotidiennes pour perturber le fonctionnement du site depuis le 5 avril. Pour l'instant, la police danoise joue l'apaisement et n'a pas encore demandé aux militants de quitter les lieux. Le directeur du projet d'exploitation, Henrik Nicolaisen, a indiqué que l'occupation du site coûtait des centaines de milliers de couronnes (plusieurs dizaines de milliers d'euros) chaque jour à l'entreprise. Le site de Dybvad est l'un des deux projets d'extraction de gaz de schiste danois dans lesquels Total est impliqué. Henrik Nicolaisen n'a pas exclu la possibilité que les manifestations dans le Jutland affectent l'autre projet situé dans le Sjælland. Greenpeace affirmait en juillet 2014 que le rapport sur l'impact environnemental du site de Dybvad nécessitait des approfondissements. (Alexander Tange; Pierre Sérisier pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant