Greenpeace habitué des coups d'éclat

le
0
VIDÉOS - Depuis sa création en 1971 au Canada, l'organisation écologique a popularisé ses combats en mettant sur pied des opérations spectaculaires. Lefigaro.fr revient sur quelques-unes des plus marquantes.

Le comité des Stowe prendra le nom du bateau, Greenpeace.
Le comité des Stowe prendra le nom du bateau, Greenpeace.

o 1971 : La première traversée du Greenpeace

En 1971, des loutres mortes s'échouent sur le rivage de l'Ile d'Amchitka, en Alaska, le tympan crevé par des essais nucléaires américains. Le calvaire des animaux bouleverse un couple d'Américains, Irving et Dorothy Stowe, établis au Canada. Ils montent, avec des amis, un comité. Ses membres décident d'envoyer un bateau à Amchitka pour observer les essais. Baptisé Greenpeace, le navire quitte Vancouver en septembre 1971. Les garde-côtes américains l'empêchent d'arriver à destination, mais l'initiative éveille l'intérêt du public pour les essais, que Washington abandonne l'année suivante.

Le photographe de l'expédition est tué par l'explosion de la deuxième mine utilisée pour saboter le bateau.
Le photographe de l'expédition est tué par l'explosion de la deuxième mine utilisée pour saboter le bateau. Crédits photo : MILLER/ASSOCIATED PRESS

o 1985 : Le scandale du Rainbow Warrior

Greenpeace suivra la même stratégie avec les ess...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant