Greenpeace : deux nouvelles arrestations

le
0
VIDÉOS - EDF affirme avoir remis aux autorités deux militants de Greenpeace cachés dans la centrale de Cruas (Drôme). L'organisation avait réussi lundi matin à s'introduire dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.

Malgré la surveillance radar, l'espace aérien interdit au dessus des installations, malgré une double clôture électrifiée et la vidéosurveillance continue : aucun de ces dispositifs impressionnants n'a empêché les activistes de Greenpeace de se frayer un chemin dans la centrale de Nogent-sur-Seine dans l'Aube, la centrale la plus proche de Paris (95 kilomètres), et celle de Cruas, dans le Drôme.

Deux militants cachés dans cette centrale ont été arrêtés par le groupe EDF à 19h35 et ont été remis aux autorités en début de soirée. D'après le groupe, ces personnes «s'étaient introduites derrière le grillage de la centrale de Cruas, mais en dehors de la zone protégée des bâtiments». Selon les premiers éléments, il semblerait que ces deux hommes soient entrés dans le complexe dès le début de matinée. Un homme avec une corde avait été contrôlé dans la nuit de dimanche à lundi à proximité de la centrale.

D'après le porte-parole du ministère de l'Int

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant