Grèce : vers une sortie de crise ?

le , mis à jour le
4
Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro sont réunis à huis clos, à Bruxelles.
Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro sont réunis à huis clos, à Bruxelles.

Journée cruciale pour l'avenir de la Grèce dans la zone euro et de l'Union monétaire, lundi. Les ministres des Finances de la zone euro tiennent une réunion exceptionnelle à Bruxelles, suivie d'un sommet informel des chefs d'État et de gouvernement. En cas d'échec des négociations, Athènes devrait être incapable de rembourser 1,6 milliard d'euros qu'elle doit au Fonds monétaire international d'ici au 30 juin, date à laquelle le second plan d'aide accordé en 2012 arrive à échéance. Athènes perdrait alors la dernière tranche de prêts de 7,2 milliards restant à verser, ce qui la conduirait tout droit vers un retour à la drachme.

Suivez en direct les négociations entre Athènes et ses créanciers lundi sur Le Point.fr.

23 h 30. "Nous avançons vers un accord", a déclaré François Hollande. "Il reste du travail entre les institutions (FMI, Commission européenne et BCE) et le gouvernement grec et tout doit être fait pour que lors de la réunion de l'Eurogroupe (mercredi), il puisse y avoir une conclusion."

23 h 20. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a affirmé qu'une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro consacrée à la Grèce se tiendra mercredi soir. "Les nouvelles propositions grecques sont un pas en avant", a-t-il aussi déclaré avant d'ajouter : "L'Eurogroupe peut parvenir à un résultat mercredi soir."

23 heures. La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stepone7 le mardi 23 juin 2015 à 06:43

    l europe d aujourd hui me fait penser un peu a l europe d il y a 100 ans ou l allemagne etait une superpuissance et tous les autres pays etaient soumis a ce puissant pays .. mais malheureusement il n y a pas de charles de gaulles pour faire bloc contre cette superpuissant .. notre gouvernement est totalement soumis c est bien triste .. et nous contribuable nous en payons l addition ... mais le peuple est pas dupe.. ca fait peur pour 2017 en tout cas

  • idem12 le mardi 23 juin 2015 à 06:36

    Et oui stepone7 vous voyez là toutes les limites du gouvernement représentatif qui n'a rien à voir avec une véritable démocratie...

  • b.renie le mardi 23 juin 2015 à 06:31

    La Grèce doit payer d'ici fin septembre immédiatement 8.7 milliards alors que l’UE va avancer 7.2 milliards tout de suite. Il lui faut payer : les retraites, les fonctionnaires, les intérêts de la dette, etc; . Cherchez l’erreur.

  • stepone7 le mardi 23 juin 2015 à 06:28

    qui va payer l addition ? le contribuable francais allemand italien et tout ca a cause de ses politiciens qui prennent des decisions au nom du peuple alors que pour ce type de decision c est un referendum qu il devrait y avoir c est l argent du peuple qu ils jettent par la fenetre tous ces gouvernement incompetents et incapables de prendre de vrai decision ..