Grèce-Un extrémiste évadé préparait l'attaque d'une prison

le
1

ATHENES, 4 janvier (Reuters) - Le militant d'extrême gauche Christodoulos Xiros préparait une attaque armée contre une prison d'Athènes lorsqu'il a été arrêté samedi dans les environs de la capitale, près d'un an après s'être évadé de détention à la faveur d'une permission. La police a retrouvé huit kalashnikovs, un lance-grenade, trois fusils, des sacs d'explosifs dans la maison que Xiros, ancien membre du groupuscule d'extrême gauche du 17-Novembre, avait loué à Anavissos, a déclaré le chef de la police Dimitris Tsaknakis. Les policiers ont également retrouvé des plans montrant comment l'arsenal aurait été dissimulé à bord d'une camionnette que Xiros voulait utiliser lors de l'attaque. "Cette découverte laisse penser qu'un gros coup était en préparation contre la prison de Korydallos, afin de faire évader des détenus. D'après les notes retrouvées, cela devait avoir lieu dans les jours qui viennent", a dit Tsaknakis. Alors qu'il était en fuite, le militant était apparu sur une vidéo, promettant de venger la population grecque pour les souffrances dues aux diverses cures d'austérité imposées au pays par ses divers créanciers internationaux. Une récompense d'un million d'euros avait été offerte pour sa capture. (George Georgiopoulos; Danielle Rouquié et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 4 jan 2015 à 23:20

    La Grèce, le pays où les terroristes et les fascistes de gauche ont des permissions en prison. Il y a des gens qui en feraient un citoyen d'honneur, comme ceux qui décapitent et assassinent; heureusement ces fâcheux bénéficient d'un Etat de droit