Grèce : un allègement de la dette est "indiscutable", pour la BCE

le , mis à jour le
3
Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a qualifié jeudi d'« indiscutable » la nécessité de réduire le poids de la dette de la Grèce
Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a qualifié jeudi d'« indiscutable » la nécessité de réduire le poids de la dette de la Grèce

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de relever de 900 millions d'euros sur une semaine le plafond des prêts d'urgence accordés aux banques grecques, leur dernière source de financement, a annoncé jeudi le président de la BCE, Mario Draghi. « Nous avons décidé aujourd'hui de relever ELA », acronyme pour ces financements d'urgence qui étaient plafonnés depuis fin juin à près de 89 milliards d'euros, a indiqué, lors d'une conférence de presse, Mario Draghi. La hausse de 900 millions d'euros correspond à ce qu'avait demandé la Banque de Grèce pour ses banques, a-t-il précisé. La BCE agit en partant du principe que la Grèce « est et restera un membre de la zone euro », a-t-il martelé.

Mario Draghi a jugé que l'accord trouvé en début de semaine sur le principe d'un troisième plan d'aide pour la Grèce, de plus de 80 milliards d'euros, et le vote dans la nuit de mercredi de premières réformes par le Parlement grec faisaient que « les conditions pour un relèvement d'ELA (étaient) à nouveau données ». Avec cette décision, la BCE rouvre ainsi un robinet qu'elle avait fermé depuis quelques semaines, en choisissant à plusieurs reprises de ne pas augmenter le plafond de ces fonds d'urgence aux banques.

De telles mesures « brident la reprise économique »

Mario Draghi a par ailleurs jugé « injustifiées et totalement infondées » les critiques selon lesquelles la BCE aurait maintenu une pression trop...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soulamer le vendredi 17 juil 2015 à 08:01

    le sud contre le nord Hollande est à la tete de la coalition du sud

  • kejocol le jeudi 16 juil 2015 à 16:58

    Qui paie? le contribuable Europeen, comm dab. alors je propose que les politiques remboursent la difference pour qu'ils se rendent vraiment compte.

  • axiome01 le jeudi 16 juil 2015 à 16:09

    qui détient la planche à billets contrôle le monde