Grèce : Tsipras entend honorer ses promesses électorales

le
0
Grèce : Tsipras entend honorer ses promesses électorales
Grèce : Tsipras entend honorer ses promesses électorales

Deux semaines après la victoire du parti de gauche radicale Syriza aux législatives grecques, son leader, le charismatique Alexis Tsipras devenu Premier ministre a assuré dimanche soir dans son discours de politique générale devant le Parlement que «la Grèce veut servir sa dette» mais selon des modalités «viables».  Il s'est engagé, «à construire une nouvelle Grèce économiquement indépendante, souveraine, traitant d'égal à égal dans l'Union européenne et la zone euro».

ll a réclamé une nouvelle fois un programme-relais à l'UE, à quelques jours de réunions cruciales sur la dette du pays*.  «La décision inébranlable du gouvernement est d'honorer toutes ses promesses» de campagne, a lancé le Premier ministre, «c'est une question d'honneur et de respect».

Dette et «programme-relais». Concernant la dette, il a invité les partenaires du pays à «venir à la table des négociations pour discuter du moyen de la rendre viable». «Aussi longtemps que nos partenaires insisteront sur l'austérité, le problème de la dette se perpétuera», a-t-il lancé. Alexis Tsipras a répété que son gouvernement «ne veut pas d'extension du programme d'aide (financé par la troïka -la BCE, l'UE et le FMI, Ndlr), mais d'un programme-relais». Ce dernier permettrait d'ici àla fin juin pour assurer les besoins financiers immédiats du pays et échapper aux plans d'austérité dont les Grecs ne veulent plus, sans pour autant cesser toute réforme.

Privatisations et «guerre contre la corruption». Il a estimé que les privatisations ne doivent pas «aboutir au bradage des ressources publiques» et que «toute privatisation doit être contrôlée et faire l'objet d'un plan concret». Il a aussi annoncé «une guerre sans merci contre la corruption», la fraude fiscale, ou les trafiquants de cigarettes ou de tabac.

La télévision publique ERT rouvrira.  La télévision publique ERT qui avait cessé d'émettre en juin 2013 sera ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant