Grèce-Procès des dirigeants d'Aube dorée le 20 avril

le
0

ATHENES, 9 mars (Reuters) - Le procès des dirigeants du parti d'extrême droite grec Aube dorée pour appartenance à une organisation criminelle ouvrira le 20 avril, a-t-on appris lundi de sources judiciaires. Plusieurs de ces dirigeants, dont le chef d'Aube dorée Nikolaos Mihaloliakos, sont en détention provisoire en attendant leur comparution devant le tribunal, conséquence d'une opération menée par les autorités après le meurtre en 2013 d'un rappeur antinazi, Pavlos Fyssas, par un militant du parti ultranationaliste, et une série d'attaques contre les immigrés. La durée de détention provisoire étant limitée à dix-huit mois en Grèce, Mihaloliakos et un autre élu du parti, Christos Pappas, devraient sortir de prison dans les prochaines semaines, avant leur procès. Au total, 70 personnes seront jugées, dont les seize élus d'Aube dorée qui siégeaient au parlement dissous avant les élections législatives anticipées du 25 janvier, remportées par le parti de gauche anti-austérité Syriza. Treize de ces parlementaires dont Mihaloliakos et Pappas ont été réélus en janvier à la Vouli aux côtés de quatre nouveaux membres, faisant d'Aube dorée le troisième parti représenté au sein du parlement monocaméral, à égalité avec le parti centriste To Potami. Les prévenus, qui risquent jusqu'à vingt ans de prison, nient toute responsabilité et se disent victimes d'une chasse aux sorcières. (Costas Pitas; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant