Grèce-Pas d'accord lundi mais esprit plus positif-Dijsselbloem

le , mis à jour à 15:40
1

(Actualisé avec citations) PARIS, 6 mai (Reuters) - Il ne sera pas possible de parvenir à un accord avec les autorités grecques lundi prochain à l'Eurogroupe mais l'état d'esprit est positif, a déclaré mercredi le président du groupe des ministres des Finances de la zone euro, Jeroen Dijsselbloem. "J'ai des informations positives sur les discussions à Bruxelles. Toutefois, de nombreuses questions doivent être réglées, approfondies, avec plus de détails. Donc il n'y aura pas d'accord lundi, nous devons être réalistes", a-t-il dit à l'issue d'une rencontre avec le ministre français des Finances, Michel Sapin, à Paris. "Mais il y a assurément une perspective plus positive sur la possibilité d'arriver à un accord qu'il y a quelques semaines." Jeroen Dijsselbloem n'a pas confirmé les informations faisant état de demandes contradictoires du Fonds monétaire international et des représentants européens à la Grèce et il confirmé que les négociateurs étaient prêts à aller plus loin sur la question de la soutenabilité de la dette grecque une fois le programme en cours achevé. "Ces informations sur ces différences (entre le FMI et les Européens, NDLR), je ne les reconnais certainement pas", a-t-il dit. "La coordination est très forte mais des choix doivent être faits dans le triangle politique budgétaire, réformes structurelles et dette." Michel Sapin a dit être sûr qu'un compromis serait trouvé avec la Grèce mais pas dès lundi. "Nous savons que cet accord ne pourra pas aboutir dans les jours qui viennent", a-t-il déclaré. "Mais il faut qu'il y ait des étapes positives et je crois que nous sommes en ce moment dans une période où l'esprit est positif de part et d'autre." Interrogé sur d'éventuels désaccords entre le FMI et l'Eurogroupe sur les flexibilités qui pourraient être accordées à la Grèce, Michel Sapin a répondu : "Chaque institution joue son rôle et elle le joue de manière coordonnée entre nous de manière à trouver la bonne solution." (Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • svtmh1 le mercredi 6 mai 2015 à 15:49

    Un feuilleton savamment orchestré par nos experts grecs en tragédie.Des marionnettes qui se laissent charmés.Du grand Art. Ils ne rembourseront rien.

Partenaires Taux