Grèce-Paris veut un accord rapide sur les créances des banques

le
0

PARIS, 9 novembre (Reuters) - La France souhaite qu'un accord sur le traitement des créances immobilières douteuses des banques grecques soit trouvé lors de la réunion de l'Eurogroupe prévue ce lundi à Bruxelles, a déclaré le ministre français des Finances. "La France souhaite qu'un accord intervienne aujourd'hui et c'est parfaitement possible", a dit Michel Sapin lors d'un point de presse. Il a souligné que la question des saisies immobilières pour les ménages incapables de rembourser leurs dettes bancaires était un point "difficile et délicat" dans les négociations sur les besoins de recapitalisation des banques grecques ID:nL8N1330R7 et qu'il ne fallait pas sur ce point que certains pays exigent plus d'Athènes que ce qui est en vigueur chez eux. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant