Grèce : nouvelles prévisions en baisse

le
0
Le projet de budget 2013 déposé mercredi au Parlement grec est pessimiste. Récession pour la sixième année consécutive, déficit budgétaire, dette, tous les chiffres sont plus lourds que prévu.

Le PIB grec (produit intérieur brut) devrait chuter de 4,5 % l'an prochain, contre une baisse de 3,8 % envisagée en octobre et un recul de 6,5 % cette année. Le déficit public atteindra 9,4 milliards d'euros en 2013, soit 5,3 % du PIB, contre 6,6 % prévus en 2012. Et la dette grecque pourrait exploser à plus de 189,1 % du PIB, contre 175,6 % attendus en 2012.

«Il n'est pas un État qui puisse rembourser une dette aussi lourde, il faudra songer à une nouvelle restructuration. Mais en attendant, il faut que les créanciers publics cessent leur pression», juge Takis Bratsos, analyste économique. Mardi, le premier ministre, Antonis Samaras, avait annoncé avoir trouvé un accord avec ces derniers sur un nouveau programme de rigueur de 13,5 milliards d'euros. Annonce violem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant