Grèce-"Nous devons accélérer les choses", dit Rajoy

le , mis à jour à 22:36
2

MADRID, 6 juillet (Reuters) - La Grèce et ses créanciers internationaux doivent achever rapidement leurs discussions, a estimé lundi le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. "Nous devons accélérer les choses, définir clairement le déroulement des négociations, parce que nous ne pouvons pas continuer comme cela. Nous avons négocié, nous allons continuer à négocier mais nous devons désormais conclure rapidement ces négociations", a-t-il déclaré dans le cadre d'une interview télévisée. La crise grecque a certes des conséquences négatives pour l'Espagne, mais les mesures prises par le gouvernement la mettent à l'abri de la contagion, a ajouté Mariano Rajoy. (Julien Toyer, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • borzeixa le mardi 7 juil 2015 à 06:51

    "Nous devons accélérer les choses, définir clairement le déroulement des négociations, parce que nous ne pouvons pas continuer comme cela." c'est pas le problème de l'hollande, lui ça l'arrange bien cette crise, ça l'occupe.

  • pierry5 le lundi 6 juil 2015 à 23:02

    Attention Rajoy, Podemos arrive en force il contrôle déjà les deux principales villes.

Partenaires Taux