Grèce : "Notre pays perd sa souveraineté"

le
11
Selon un sondage, une large majorité des Grecs pensent que l'accord consenti par Tsipras est nécessaire. Cela ne les a pas empêchés de manifester mercredi soir contre l'austérité.
Selon un sondage, une large majorité des Grecs pensent que l'accord consenti par Tsipras est nécessaire. Cela ne les a pas empêchés de manifester mercredi soir contre l'austérité.

« C'est un véritable coup d'État. » Dionysis Vassis ne décolère pas. L'éducateur fait partie des manifestants qui mercredi soir ont protesté contre les mesures exigées par les créanciers en vue du versement d'un nouveau prêt. « Alexis Tsipras assurait qu'il pouvait garder la Grèce dans la zone euro tout en changeant de politique, il nous a trahis et a cédé aux créanciers... » estime le fonctionnaire gréviste pendant 24 heures.

Athènes tournait au ralenti mercredi alors qu'une grève générale était organisée par le principal syndicat des fonctionnaires (Adedy), les pharmaciens et les employés municipaux. « Ce qui me révolte le plus, c'est que notre pays perd sa souveraineté. Pour passer des lois au Parlement, le gouvernement grec devra avoir l'approbation des créanciers... Mais où est la démocratie ? » poursuit Dionysis, visiblement très remonté. Il en veut à Alexis Tsipras : « Pourquoi a-t-il attendu six mois avant de proposer un référendum et d'arriver à ce résultat ? »

72 % des Grecs jugent l'accord « nécessaire »

Le premier paquet de mesures voté par les députés grecs mercredi soir comprend essentiellement une hausse de la TVA et l'adoption d'une règle d'or budgétaire. D'autres mesures doivent être adoptées au cours de la semaine prochaine. Dans le cortège, place Syntagma, Lila, d'ordinaire fataliste, est aujourd'hui dépitée : « Je ne m'attendais pas à ce qu'Alexis Tsipras...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le jeudi 16 juil 2015 à 10:38

    C'est ce qui arrive aux peuples immatures. Nihil nove sub sole.

  • M8252219 le jeudi 16 juil 2015 à 10:04

    OU est la démocratie quand 40% des citoyens travaillent pour et dans l'état.C'est du communisme et on voit ou cela à mené l'URSS, la Corée du nord,Cuba, et toutes les autres dictatures dites socialistes. Les fonctionnaires sont au service des citoyens et non l'inverse.

  • M8637171 le jeudi 16 juil 2015 à 09:53

    M2061328. Votre paramètre est intéressant. cependant il ne reflète en aucun cas la capacité de la Grèce à rembourser. Pour cela il ne faut pas la ramener au nombre d'habitants mais à la production de chaque habitant. C'est à dire le PIB. En fait un autre éclairage instructif les dépenses du budget ramenés aux recettes. l'an dernier avec samaras le rapport était inférieur à 1. Cela n'est plus le cas avec Tsipars ni en France depuis 40 ans.

  • jyth01 le jeudi 16 juil 2015 à 09:51

    Démonstration s'il en était besoin, des dégâts que peuvent provoquer sur l'économie, les promesses à la Mélenchon-LePen...on comprends que ceux qui n'ont rien à perdre y croient, mais les xénophobes à courte vue ont quand même un léger problème de compréhension (pour être gentil)

  • M8404021 le jeudi 16 juil 2015 à 09:01

    Mais sur le fond je suis d'accord. Je pense qu'on tape sur les grecs pour faire bonne figure auprès de ceux qui nous regardent et qui doutent

  • M8404021 le jeudi 16 juil 2015 à 09:00

    Il faut rajouter le revenu moyen & le capital moyen par tête dans votre calcul

  • M2061328 le jeudi 16 juil 2015 à 08:49

    2100 milliards (la dette française) / 66 millions d'habitants (La France) X par 17 millions d'habitants (la Gréce) = 540 milliards - petit calcul que les donneurs de leçons devraient faire - Pour être endetté au niveau de la France, la Gréce pourrait avoir 540 milliards de dettes - Autre calcul avec la dette de l'Allemagne (un peu supérieure à la notre avec une population moindre) donnerait encore plus à la Gréce - il me semble qu'en Allemagne il y a aussi des donneurs de leçons

  • cresus57 le jeudi 16 juil 2015 à 08:47

    "On ne peut pas approuver à plus de 70% la nécessité de cet accord et manifester contre ses conséquences." Il ne vous vient pas à l'esprit que les manifestants sont dans les 30 % restant ?

  • lorant21 le jeudi 16 juil 2015 à 08:45

    Il l'a perdu quand il a gaspillé pendant des années l'argent emprunté.. pas hier.

  • custode le jeudi 16 juil 2015 à 08:31

    Petite erreur : 70 % ! C'est déjà beaucoup.