Grèce : Merkel n'exclut pas un effacement de la dette

le
0
Pour la première fois, la chancelière Angela Merkel n'a pas exclu une décote de la dette de la Grèce après les élections législatives allemandes de 2013. » Sauvetage d'Athènes : le casse-tête d'Angela Merkel » Dette grecque : l'heure de vérité des contribuables

Correspondant à Berlin

Vent debout contre cette solution lors du dernier round de négociations européennes visant à sauver Athènes de la faillite, Angela Merkel vient de faire sauter le tabou d'un effacement de la dette grecque. La chancelière allemande n'a pas exclu, pour la première fois, une décote de la dette de la Grèce après 2014, dans un entretien au Bild am Sonntag.

«Si la Grèce arrive un jour à s'en sortir avec ses recettes sans contracter de nouvelles dettes, alors on doit regarder et évaluer la situation. Cela ne se passera pas avant 2014-2015, si tout marche comme prévu», a dit la chancelière, questionnée pour savoir si elle comptait se pencher sur l'effac...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant