Grèce-Merkel n'exclut pas des négociations après le référendum

le , mis à jour à 16:25
0

BERLIN, 29 juin (Reuters) - Angela Merkel a dit lundi ne pas espérer d'avancées sur le dossier grec dans les prochains jours mais ne pas exclure de nouvelles négociations avec le gouvernement grec après le référendum de dimanche sur le projet d'accord qu'il a rejeté. La chancelière allemande, qui s'exprimait après une réunion avec les chefs des partis et des groupes parlementaires, a critiqué en outre le Premier ministre, Alexis Tsipras, pour avoir refusé une offre qu'elle a qualifiée de généreuse. Le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, présent à la réunion en sa qualité de vice-chancelier, a estimé qu'un "non" des Grecs au référendum de dimanche signifierait leur refus de rester dans la zone euro. (Noah Barkin et Michelle Martin; Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux