Grèce-Merkel flexible sur la date des remboursements

le
0

BERLIN, 31 août (Reuters) - Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro pourraient se montrer flexibles sur la date limite fixée à Athènes pour honorer ses remboursements mais ils refusent de baisser les taux d'intérêt, a déclaré lundi Angela Merkel. La marge de manoeuvre concerne uniquement la "période de grâce" dont pourrait bénéficier la Grèce avant de commencer à rembourser les sommes dues dans le cadre du plan d'aide international dont elle bénéficie, a spécifié la chancelière allemande. "En ce qui concerne les taux d'intérêt, je crois qu'il n'y a pas de marge de manoeuvre parce que les taux sont déjà très bas", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse. Berlin fait confiance en outre à la Grèce pour mettre en oeuvre les réformes promises en échange du nouveau plan d'aide, quelle que soit l'issue des élections qui s'annoncent, a ajouté la chancelière. Dans son programme pour les élections législatives anticipées du 20 septembre présenté dimanche, le parti Syriza de l'ancien Premier ministre grec Alexis Tsipras s'engage à appliquer les réformes imposées par l'accord conclu avec les créanciers européens de la Grèce. Il ajoute cependant qu'il entend bien poursuivre les discussions sur certains points encore en suspens. ID:nL5N1150HL (Michelle Martin, Noah Barkin et Michael Nienaber; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux