Grèce: les popes contre le travail du dimanche

le
0
Les parlementaires grecs sont appelés à adopter un projet de loi sur l'ouverture des commerces au moins sept dimanches par an.

Le député qui osera voter en faveur de l'ouverture des magasins le dimanche, jour du Seigneur, subira le châtiment de Dieu et l'accès à l'église lui sera interdit.» C'est en ces termes que l'archevêque Séraphin du Pirée, s'est adressé, dans une lettre ouverte, aux parlementaires grecs, appelés à adopter un projet de loi sur l'ouverture des commerces au moins sept dimanches par an. De peur de voir les églises se vider, l'archevêque prévient les élus qu'ils ne seront plus à l'abri d'un malheur ou d'un accident et demande instamment le retrait de cette mesure!

En Grèce, où l'Église et l'État ne sont pas séparés, la parole religieuse est puissante. Mais Thanassis Skordas, le vice-ministre du Développement, ne se laisse pas intimider. «Les enquêtes le montrent: travailler le dimanche pourrait rapporter 309 millions d'euros par an et c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant