Grèce : les parlementaires votent une réforme des retraites contestée

le
0
Grèce : les parlementaires votent une réforme des retraites contestée
Grèce : les parlementaires votent une réforme des retraites contestée

Réclamée par les créanciers d'Athènes, une réforme controversée des retraites et de l'impôt a été adoptée dans la nuit de dimanche à lundi par le Parlement, à la veille d'une réunion de l'Eurogroupe sur la Grèce. Le texte est passé grâce aux voix de la majorité de la coalition gouvernementale constituée de Syriza et du parti souverainiste Anel. Tous les partis de l'opposition, dont la droite de la Nouvelle Démocratie (ND) ont voté contre le texte.

Cette réforme prévoit notamment la réduction des retraites les plus élevées, la fusion des multiples caisses d'assurance, l'augmentation des cotisations, des taxes et de l'imposition surtout pour les moyens et hauts revenus.

Pour s'opposer à ce texte contesté par les syndicats, qui ont observé une grève vendredi et samedi, 26 000 personnes ont manifesté selon la police pendant toute la journée de dimanche à Athènes et Thessalonique. Dans la soirée, aux abords du Parlement sur la place Syntagma à Athènes, de brefs incidents ont également opposé un groupe de jeunes et des policiers qui ont tiré de gaz lacrymogènes

#Grèce le vote de paquets d'austérité apporte (comme tjs) son lot de molotov et lacrymos. Athènes (pic @JohnKemmos) pic.twitter.com/wrf3rmZjL3— Olivier Drot (@OlivierDrot) 8 mai 2016

Tsipras veut ouvrir le débat sur la dette

Le gouvernement plaide que cette réforme fait partie de l'accord passé entre Athènes et ses créanciers l'été dernier, en contrepartie du prêt accordé au pays. A l'époque, la ND avait également voté en faveur de cet accord. Le Premier ministre Alexis Tsipras espère ainsi que l'adoption du texte contribuera à ouvrir enfin le débat sur l'épineuse question du règlement de la dette. C'est bien parti si l'on en croit le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, qui a déclaré ce dimanche que l'Eurogroupe allait mener de «premières discussions sur un aménagement possible de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant