Grèce-Les créanciers veulent un excédent primaire de 1% en 2015

le , mis à jour à 15:35
0

BRUXELLES, 3 juin (Reuters) - Les créanciers internationaux de la Grèce veulent que celle-ci présente un excédent primaire de 1% cette année et qu'il soit progressivement augmenté pour atteindre 3,5% en 2018, ont déclaré des sources de la zone euro. La proposition d'accord établie par la zone euro, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI) doit être présentée au Premier ministre grec Alexis Tsipras à 19h00 GMT mercredi à Bruxelles lors d'une réunion à Bruxelles. Ce projet comporte un objectif d'excédent primaire de 1% du PIB en 2015, de 2% en 2016, de 3% en 2017 et de 3,5% en 2018, selon des hauts fonctionnaires européens au fait du dossier. Ces chiffres sont significativement plus faibles que les objectifs d'excédent primaire définis avec le précédent gouvernement grec, qui étaient compris entre 3 et 4,5%. La Grèce propose de son côté un objectif d'excédent primaire de 0,8% pour 2015 et 1,5% pour 2016, soit des niveaux inférieurs à ce qui lui est demandé, a-t-on appris de sources proches du dossier à Athènes. ID:nL5N0YP381 (Jan Strupczewski, Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux