Grèce: le troisième plan d'aide repoussé après les Européennes

le
0

Toute discussion sur un nouveau plan d'aide est repoussée jusqu'à la fin de l'été, a annoncé le président de l'Eurogroupe, une décision dictée par le scrutin européen. Angela Merkel, en particulier, ne veut pas alimenter les critiques sur la facture que la Grèce imposerait au contribuable allemand.

De notre correspondant à Bruxelles

Douche froide pour le gouvernement Samaras. La Grèce redresse ses comptes plus vite que prévu, mais elle devra encore patienter pour recueillir de vrais encouragements: les capitales de l'euro ont décidé de repousser jusqu'à la fin de l'été toute discussion sur un troisième plan d'aide.

C'est le président de l'Eurogroupe lui-même qui a coupé court aux espoirs d'Athènes, au début d'un huis clos des ministres des Finances: «Si le programme est respecté, il y aura des tranches d'aide versées d'ici mai (comme prévu), a assuré Jeroen Dijsselbloem à son arrivée à Bruxelles. Il n'y aura donc pas d'urgence à parler d'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant