Grèce : le risque d'un "Grexit" n'a jamais été aussi élevé

le
12
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble est l'un des plus sceptiques de la zone euro sur les propositions grecques. Cela n'empêche pas son homologue grec de penser qu'il est probablement le seul politique européen avec de la
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble est l'un des plus sceptiques de la zone euro sur les propositions grecques. Cela n'empêche pas son homologue grec de penser qu'il est probablement le seul politique européen avec de la

La Grèce risque-t-elle de sortir de la zone euro ? Le compte à rebours est enclenché : les Européens et le gouvernement de la gauche radicale Syriza, allié à la droite nationaliste, n'ont plus que 15 jours pour s'entendre. Faute d'accord, le programme d'ajustement de l'économie grecque supervisé par la Troïka (Banque centrale européenne, Commission, Fonds monétaire international) arrivera à son terme le 28 février sans que l'argent restant à verser ne soit déboursé, faute d'avancée suffisante dans les réformes promises. Incapable de faire appel aux marchés financiers qui ne lui accordent plus leur confiance, le gouvernement grec se retrouverait alors coupé de sa seule source de financement pérenne : l'argent fourni par les Européens et le FMI. La BCE acculée à appuyer sur le bouton ? Une sortie de l'euro serait alors quasi inévitable. N'ayant pas le droit de financer directement les États, la BCE serait probablement forcée de couper le financement d'urgence accordé aux banques grecques moyennant des titres de dette grecque pris en garantie. Cette décision priverait l'État grec de sa dernière bouée de sauvetage car elle empêcherait les banques du pays d'acheter ses émissions de dette pour le financer à très court terme. Sans argent, la Grèce serait incapable de rembourser la dette due au FMI qui arrive à échéance en mars et celle due à la BCE cet été. Pire, elle se retrouverait rapidement incapable de payer ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le lundi 16 fév 2015 à 13:17

    Très bien ils sortent et on en finit avec ces Grecs qui nous font perdre notre temps et notre argent

  • M8657715 le lundi 16 fév 2015 à 13:05

    dieu merci, les espagnols sont travailleurs, honnêtes, économes, respectueux des règlements, fières la corruption chez eux n'existe pas, et le terme "paradis fiscal" leur est inconnu

  • M8657715 le lundi 16 fév 2015 à 13:02

    c'est du cinéma ... c'est déjà "signé" depuis bien longtemps. Pour ceux qui espéraient une sortie de la Grèce de l'euro, le vrai test de rapport de forces sera l'Espagne, d'ici quelques mois.

  • zerathef le lundi 16 fév 2015 à 12:23

    La Grece signera un accord tres loin de celui qu’elle esperait. Les temps ont change l’Europe voit ses entreprises affronter des consommateurs exigeants qui paient des prix en forte baisse avec des volumes en baisse et pour une tres longues periode alors les largesses c’est fini pour la Grece.

  • lechypre le lundi 16 fév 2015 à 12:03

    c 'est l'Europe qui ruine les peuples...j'espère que la Grèce montrera le chemin car meme si cela sera difficile au début, ils s'en porteront bien mieux après

  • cracboui le lundi 16 fév 2015 à 12:01

    Accord le 27 au soir!!!!

  • roeli1 le lundi 16 fév 2015 à 12:01

    Il est grand temps que l'on fasse l'Europe fédérale comme aux USA !

  • m6r.fr le lundi 16 fév 2015 à 11:58

    Comme les faits sont plus têtus encore que les têtes dures de certains hommes politiques idéologues, la réalité se fait jour. Ces pays ne rembourseront pas leurs dettes si on ne crée pas de la monnaie. Les populations ne vont pas voter pour des politiques qui les tueront sur l’autel des marchés. La démocratie a ceci de désagréable qu’elle fait le lit des démagogues et ceci de rassurant que le réel finit toujours par être dit.

  • inextens le lundi 16 fév 2015 à 11:55

    on aime se faire peur! JAMAIS la gréce ne sortira de l'euro ni de l'Europe ou c'est le cataclysme pour les grands argentiers! mais il faut bien faire peur à la plébe

  • je.valle le lundi 16 fév 2015 à 11:50

    ça serait la meilleure solution pour tous et ça apprendrait peut être aux citoyens des autres pays européens qu'avant de glisser un bulletin de vote dans l'urne il faut réfléchir un peu ?