Grèce-Le président par intérim de Nouvelle démocratie démissionne

le
0
    ATHENES, 24 novembre (Reuters) - Vangelis Meimarakis, qui 
assurait l'intérim à la tête de Nouvelle démocratie, première 
formation de l'opposition grecque, a renoncé mardi à ses 
fonctions en raison de l'annulation du congrès prévu dimanche 
pour désigner un nouveau chef de file après l'échec des 
législatives. 
    Agé de 61 ans, il faisait figure de favori. L'annulation du 
congrès due à un problème technique est venue s'ajouter à 
l'amertume suscitée par la défaite du 20 septembre et le 
triomphe de Syriza, parti du Premier ministre Alexis Tsipras, 
alors que les conservateurs faisaient jeu égal avec la gauche 
radicale dans les intentions de vote. 
    Dans le communiqué annonçant sa démission, Vangelis 
Meimarakis explique vouloir désamorcer les "nombreuses tensions" 
qui affectent Nouvelles démocratie. Il avait succédé en juillet 
à l'ancien Premier ministre Antonis Samaras, qui a démissionné 
après la victoire du "non" au référendum sur les conditions du 
troisième plan d'aide international. 
     
 
 (Lefteris Papadimas, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant