Grèce-Le Pasok prêt à appuyer Syriza dans une large alliance

le
2

ATHENES, 21 janvier (Reuters) - Le Parti socialiste grec Pasok pourrait appuyer un gouvernement dirigé par la formation de gauche anti-austérité Syriza dans le cadre d'une alliance pro-européenne plus large, a déclaré mercredi à Reuters son président Evangelos Venizelos. Le dirigeant socialiste, qui est actuellement vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de coalition dirigé par le conservateur Antonis Samaras, a souligné que son parti souhaitait un consensus national le plus large possible après les élections législatives de dimanche, où Syriza est donné favori. "Rien que Syriza, ou une alliance avec uniquement Syriza, ce n'est pas assez", a dit Venizelos, âgé de 58 ans. "Nous voulons être un partenaire au niveau national, pas nécessairement un partenaire de gouvernement, mais si le pays a besoin de nous, nous sommes prêts à aider." Toute alliance de ce type devra poursuivre les négociations sur le plan d'aide international avec le Fonds monétaire international et l'Union européenne et mettre au point un programme pour sortir de plan "sans initiative risquée", a dit le numéro socialiste. Il existe en effet le risque d'une "grosse déception" dans la population après les espoirs soulevés par les "promesses faciles" de Syriza, a-t-il poursuivi. Le Pasok, qui avait récolté 44% des voix aux élections de 2009, n'est plus que 4e ou 5e dans les intentions de vote, avec entre 3 et 5% des voix. Selon un sondage Alco pour le journal Pontiki, publié mercredi, Syriza est crédité de 33,8% des voix aux élections de dimanche et Nouvelle Démocratie, le parti conservateur de Samaras, de 28,6%. (Renee Maltezou et Lefteris Papadimas; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6322243 le mercredi 21 jan 2015 à 16:57

    il veut garder une place pour son gros salaire !!!!!

  • cavalair le mercredi 21 jan 2015 à 16:55

    quand il s'agit d'aller a la soupe les socialistes sont toujours les premiers....