Grèce : le Parlement ouvre la voie à la rigueur

le
0
Les députés grecs ont accordé dans la nuit leur confiance au gouvernement remanié qui a ainsi les mains libres pour faire voter un nouveau plan de rigueur.

Petit soulagement du côté de la Grèce : dans la nuit de mardi à mercredi, le Parlement grec a accordé sa confiance au gouvernement socialiste remanié la semaine dernière, - 155 voix pour et 143 contre (soit tous les députés présents de l'opposition). Le premier ministre Georges Papandréou pourra ainsi mettre en place un nouveau plan d'austérité, condition sine qua non pour débloquer une nouvelle tranche de prêt de 12 milliards d'euros, vitale pour le pays.

Le premier ministre qui avait demandé aux parlementaires «la confiance pour continuer à faire face à la crise et aux déficits, éviter la faillite et garantir le maintien de la Grèce dans le noyau dur de l'euro» a été entendu. L'homme d'Etat avait par ailleurs expliqué que le gouvernement s'engage à «mettre toutes ses forces pour sortir de la crise (...) il y a une perspective, une voie tracée, nous avons le soutien et l'aide de la communauté internationale et de l'Union européenne avec un prêt mammouth

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant