Grèce : le mystère de «l'ange blond»

le
0
Une fillette blonde au teint clair a été découverte dans un camp de Roms. Des tests ADN ont montré que les adultes qui s'occupaient d'elle n'étaient pas ses parents. Interpol consulte les fichiers d'enfants disparus.

Avec son teint porcelaine, ses yeux bleus et ses cheveux en bataille, les médias l'ont surnommée «l'ange blond». Depuis vendredi, toute la Grèce se passionne pour le sort d'une petite fille, retrouvée mercredi dans un camp de Roms, dans le centre du pays, jouant parmi ses «frères et soeurs» beaucoup plus bruns qu'elle. Les autorités soupçonnent un enlèvement d'enfant et ont lancé un appel à témoins pour identifier la fillette.

La police faisait mercredi une perquisition de routine dans le camp, à la recherche de drogue et d'armes, quand cette petite fille d'environ 4 ans, qui se trouvait parmi quatre autres enfants au visage mat dans le préfabriqué où loge la famille, a attiré l'attention des fonctionnaires. L'enfant ne ressemble absolument...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant