Grèce : le Conseil d'Etat ordonne la réouverture de la radio-télévision publique

le
0
Grèce : le Conseil d'Etat ordonne la réouverture de la radio-télévision publique
Grèce : le Conseil d'Etat ordonne la réouverture de la radio-télévision publique

Le Conseil d'Etat grec, plus haute juridiction administrative du pays, a annulé lundi soir «temporairement» la décision du gouvernement de fermer la radio-télévision publique ERT et ordonné sa réouverture jusqu'à la constitution d'un nouvel organisme audiovisuel public. A la suite d'un recours en référé du syndicat de l'ERT contre la décision ministérielle de fermer soudainement le signal de la radio-télévision publique mardi dernier, le Conseil d'Etat demande aux ministres compétents d'oeuvrer pour assurer de nouveau la remise en service «temporaire» de la télévision publique.

La Grèce est depuis mardi soir le seul pays d'Europe sans télévision ni radio du service public après la fermeture décidée de façon unilatérale par le Premier ministre conservateur Antonis Samaras. Ce lundi, il avait cependant semblé mettre de l'eau dans son vin. Avant l'annonce de la décision du Conseil d'Etat, une réunion s'est tenue avec les trois membres de la coalition gouvernementale grecque, afin de tenter de sortir de cette crise de l'audiovisuel public. Lors de ce rendez-vous, le Premier ministre avait proposé une réouverture «transitoire» de la radio-télévision.

Antonis Samaras, également à la tête de la Nouvelle Démocratie (droite), a reçu ses partenaires gouvernementaux, les chefs du Pasok (socialiste) et du Dimar (gauche démocratique), qui exigent la réouverture immédiate de l'ERT tout en reconnaissant «la nécessité d'une restructuration» de cet organisme historique.

Samaras joue «un jeu extrêmement dangereux pour la stabilité de son pays»

Les alliés du Premier ministre l'ont mis en garde contre un éclatement de la coalition s'il maintenait sa décision de faire disparaître la radiotélévision publique, avec à la clé le licenciement d'environ 2 700 employés. Le vice-président du groupe des Verts au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit, de passage à Athènes, a également jugé ce lundi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant